L'univers UNICEF France

Le programme École amie
des droits de l’enfant vise à faire de l’école un lieu plus juste, plus inclusif et plus participatif.

Découvrir
Ville amie logo

En 2021, 264 villes ont intégré le réseau Ville amie des enfants 2020/2026.
Rejoignez le grand réseau
Ville amie des enfants.

Découvrir
My Unicef logo

Trouvez des informations,
des activités ludiques et éducatives, des ressources pédagogiques ou comment créer un projet solidaire.

Découvrir
Photo d'illustration de la boutique solidaire de l'UNICEF France

Agissez en achetant solidaire

Offrez à vos proches des cadeaux qui ont du sens et qui contribuent concrètement à aider des enfants vulnérables.

Découvrir
L'UNICEF utilise des drones médicaux dans le cadre de sa réponse à l'épidémie d'Ebola à Mbandaka. Les drones sont utilisés pour atteindre les zones difficiles d'accès. ©UNICEF/UN0642663/Mulala
L'UNICEF utilise des drones médicaux dans le cadre de sa réponse à l'épidémie d'Ebola à Mbandaka. Les drones sont utilisés pour atteindre les zones difficiles d'accès. ©UNICEF/UN0642663/Mulala

RDC : Une nouvelle épidémie d’Ebola déclarée, l'UNICEF en première ligne de la riposte

La semaine dernière, une femme de 46 ans est morte du virus Ebola dans la ville de Beni, dans l’est du pays.

Goma, République démocratique du Congo, le 24 août 2022 – Suite à la confirmation d’un nouveau cas d’Ebola dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), les équipes de l’UNICEF s’efforcent d’apporter leur soutien aux communautés affectées.

Le gouvernement de la RDC a confirmé, en début de semaine, qu’une femme de 46 ans était morte du virus Ebola le 15 août 2022 dans la ville de Beni, dans l’est du pays. Les équipes d’intervention rapide de l’UNICEF soutiennent la coordination de la zone, la mobilisation communautaire, le contrôle de l’infection et les activités de décontamination pour assurer la sécurité des enfants et des familles. Grâce au déploiement préalable de matériel de prévention et de contrôle des infections à Beni, les activités de décontamination ont pu commencer immédiatement après l’annonce.

Du personnel supplémentaire a également été déployé pour soutenir la mise en place de services nutritionnels et psychosociaux pour les familles et les enfants touchés par l’épidémie.

« Les équipes de l’UNICEF sont sur place et y resteront dans le cadre de notre engagement à soutenir les autorités dans leurs efforts pour contenir cette nouvelle épidémie d’Ebola et limiter son impact sur les enfants », a déclaré Grant Leaity, représentant de l’UNICEF en RDC.

L’UNICEF a également aidé les autorités sanitaires à décontaminer l’hôpital général de Beni et a distribué des kits d’équipement personnel pour protéger les familles et les enfants contre Ebola. Dans le cadre de son intervention, l’UNICEF achemine également par camion du matériel supplémentaire, notamment des matelas, de l’eau chlorée et des fournitures d’hygiène et d’assainissement. Grâce à son vaste réseau de cellules d’action communautaire, l’UNICEF est au premier plan des efforts mis en place pour surveiller, suivre et analyser les récentes épidémies d’Ebola en RDC.

Les autorités sanitaires congolaises ont confirmé que la femme de 46 ans était décédée à l’hôpital général de Beni, où elle avait été admise le 23 juillet. Le séquençage a confirmé que son décès était lié à la réapparition de la souche Zaïre du virus Ebola (associée à la dixième épidémie d’Ebola en RDC en 2018), et non à une nouvelle souche du virus.

La RDC a enregistré 15 épidémies d’Ebola depuis 1976, dont six ont eu lieu depuis 2018. L’épidémie la plus récente avant le cas de Beni (la quatorzième) avait été déclarée à Mbandaka, dans la province de l’Équateur, l’année dernière.