Rapport d'activité annuel 2018 d'UNICEF France

Publié le 08 juillet 2019

Sur le plan des urgences humanitaires, 2018 restera dans les mémoires comme une année noire. Les conflits et l’impact du changement climatique, pour ne citer qu’eux, menacent la sécurité et le bien-être de millions d’enfants à travers le monde.

Notre priorité absolue reste la même : protéger et aider les enfants les plus vulnérables où qu'ils vivent. Mais le monde change et nous devons suivre ses évolutions pour intervenir là où nous sommes le plus utile. C'est pourquoi la nouvelle stratégie d'UNICEF – et par rebond celle d'UNICEF France - comporte désormais un axe dédié à la lutte contre les impacts du réchauffement climatique sur les enfants. Nos ambitions évoluent aussi car les actions menées, ces trente dernières années, dans le domaine de la petite enfance ont porté leurs fruits. Nous pouvons ainsi dégager plus de moyens pour accompagner les plus de 10 ans, en particulier les filles touchées par la déscolarisation et les violences. Mais ces nouvelles orientations ne signifient pas que nous nous désengageons de notre cœur d'action historique ! Nous serons toujours présents pour secourir les enfants pris aux pièges des conflits des adultes. En la matière, 2018 nous laisse d'ailleurs un goût très amer avec des situations désastreuses en Syrie et au Yémen

En France, nous sommes très fiers du travail qui a été accompli lors de la consultation nationale annuelle. Plus de 26 000 enfants de 6 à 18 ans ont fait entendre leur voix. Leurs témoignages sont précieux. Ils nous aident à mesurer l’ampleur du travail qui reste à accomplir pour éradiquer les inégalités entre les filles et les garçons. Par ailleurs, nous nous sommes mobilisés toute l'année pour faire évoluer positivement les conditions d’accueil des mineurs non accompagnés, notamment lors de l’examen de la loi Asile et Immigration, en particulier sur les questions de rétention et de fichage des mineurs. Nous poursuivrons ce combat en 2019 !

Soutenir nos actions