UNICEF se félicite de l'engagement des dirigeants du G7 à donner des doses de vaccin COVID, mais demande un calendrier accéléré

Publié le 14 juin 2021

Déclaration de la directrice générale d'UNICEF, Henrietta Fore

New York, le 13 juin 2021 – « Nous nous félicitons de l'engagement pris cette semaine par les dirigeants des pays du G7 d'accélérer le déploiement de vaccins sûrs, efficaces, accessibles et abordables pour les pays les plus pauvres, avec pour objectif de mettre fin à la pandémie en 2022. L'accès équitable aux vaccins COVID-19 représente la voie la plus claire pour sortir de cette pandémie pour nous tous - y compris les enfants, et les engagements annoncés par les membres du G7 la semaine dernière sont un pas important dans cette direction.

UNICEF est particulièrement heureux que certains des dons de doses soient mis à disposition immédiatement pour combler les pénuries actuelles. Cependant, le temps a une importance capitale.

UNICEF remercie les États membres du G7 pour leurs promesses de dons et leur soutien continu. UNICEF remercie également tous nos ambassadeurs et sympathisants qui partagent leurs voix en lançant un appel à des dons de doses immédiats et importants. Si nous voulons tenir l'engagement collectif de mettre fin à la pandémie l'année prochaine, il reste beaucoup à faire.

Une mesure intelligente qui répond à l'intérêt collectif

Même si de nombreux citoyens des pays à revenu élevé commencent à envisager la vie post-vaccination, dans les pays à faible revenu, l'avenir semble bien sombre. Cette année, le nombre de décès dus au COVID-19 est déjà supérieur à celui de toute l'année 2020, en raison de l'apparition de foyers dans de nombreux pays où les vaccins restent hors de portée. Nous sommes particulièrement inquiets des poussées en Amérique du Sud, en Asie et en Afrique.

Au fur et à mesure que la pandémie fait rage, le virus mute et produit de nouvaux variants qui pourraient potentiellement menacer les vaccinés comme les non-vaccinés. Nous sommes engagés dans une course effrénée. Donner des doses maintenant est une mesure intelligente qui répond à notre intérêt collectif.

Plusieurs prévisions suggèrent que les pays du G7 disposeront de suffisamment de stocks de vaccins pour faire don d'un milliard de doses dès la fin de 2021.

Outre ces généreuses promesses de vaccins, UNICEF et les nombreuses organisations et pays impliqués dans la distribution et la préparation ont besoin de délais clairs concernant la date à laquelle les vaccins seront disponibles. Il s'agit d'un élément particulièrement important pour réussir la distribution des vaccins dans les pays disposant d'une infrastructure sanitaire médiocre.

La pandémie de COVID-19 a bouleversé la vie des enfants, affectant tous les aspects de leur vie : leur santé, leur éducation, leur protection et leur prospérité future. Maintenant, plus que jamais, ce que nous faisons aujourd'hui aura un impact significatif et durable sur nos lendemains collectifs. Il n'y a pas de temps à perdre. »