Louis Vuitton : Plus de 5 millions de dollars pour soutenir les programmes d’urgence de l’UNICEF

Publié le 22 juin 2018

Deux ans et demi après le lancement de son partenariat international avec l’UNICEF, Louis Vuitton a collecté plus de 5 millions de dollars pour venir en aide aux enfants vulnérables en situation d’urgence (conflits, maladies, catastrophes naturelles, etc.) par le biais de son réseau mondial de magasins et clients. 

Paris, le 22 juin 2018 

Catastrophes naturelles meurtrières, violents conflits, épidémies… près de 250 millions d’enfants dans le monde sont confrontés à des crises aux conséquences humanitaires effroyables. Chaque jour, quelque part dans le monde, des enfants voient le soleil se lever sur un univers de violence, de persécution et de danger. En s’associant à l’UNICEF, Louis Vuitton fait la promesse d’apporter à ces enfants vulnérables l’espoir d’une vie meilleure.

Durant ces deux ans et demi passés, plusieurs évènements ont permis au partenariat LOUIS VUITTON pour UNICEF de collecter plus de 5 millions de dollars. Le lancement du partenariat en janvier 2016 lors du UNICEF Ball de Los Angeles, a pu compter dès le début sur le soutien de nombreuses personnalités telles que Nicole Kidman, Léa Seydoux, Mariah Carey, ou encore Selena Gomez. Les fonds ont été collectés par la vente d’un bijou unique, le Silver Lockit. Inspiré de la serrure à gorges inventée par Georges Vuitton en 1890 pour protéger les biens les plus précieux de ses clients, le Silver Lockit est un symbole de protection. Il a été choisi pour sceller de manière symbolique la promesse de Louis Vuitton d’aider les enfants en situation d’urgence.
 
Cet été, Louis Vuitton lance une nouvelle version des bracelets : le Silver Lockit Fluo, vendu 250€, dont 100€ seront reversés afin de soutenir les programmes d’urgence de l’UNICEF.

Chaque année depuis le début du partenariat, des membres du personnel de Louis Vuitton sont sélectionnés tous les ans, baptisés les « LVforUNICEF Reporters », et sont invités à se rendre au cœur des programmes d’urgence de l’UNICEF, notamment dans des camps de réfugiés. Ces missions représentent l’occasion de voir comment l’UNICEF et ses partenaires travaillent jour après jour sur le terrain en faveur des enfants, par exemple : mise en place d’installations sanitaires, approvisionnement en eau potable, ou la distribution de kits scolaires. En partageant leur retour d’expérience avec les collaborateurs de Louis Vuitton du monde entier, les « LVForUNICEF Reporters » ont galvanisé le soutien apporté pour les enfants vulnérables. Ils se sont rendus dans un camp de réfugiés au Liban en 2016, dans le camp Zaatari en Jordanie en 2017, et se rendront à l’automne 2018 à Cox’s Bazar au Bangladesh auprès des populations Rohingyas.

« Plusieurs générations d’enfants, fondements d’une société mondiale stable et saine de demain, sont en train de succomber aux catastrophes, aux guerres et aux maladies. Aujourd’hui plus que jamais, il est urgent d’agir ensemble pour et avec les enfants. Nous remercions Louis Vuitton, ses collaborateurs et ses clients, de leur engagement à redonner espoir aux enfants les plus vulnérables.  Des partenaires tels que Louis Vuitton sont essentiels pour nous aider à venir en aide à chaque enfant – chaque enfant a droit à une véritable enfance, à une vraie chance et à un véritable avenir », explique Gary Stahl, Directeur de la collecte de fonds privés et des partenariats de l’UNICEF. 

L’UNICEF est présent sur le terrain avant, pendant et après les crises humanitaires. En Syrie, rien que depuis le début de l’année, les actions entreprises ont permis de vacciner plus de 3 millions d’enfants âgés de moins de cinq ans contre la poliomyélite et de fournir de l’eau potable à 13 millions de personnes. A Cox’s Bazar au Bangladesh, la crise humanitaire touchant les réfugiés Rohingyas continue de menacer la vie de centaines de milliers d’enfants et de leur famille. Avec l’aide de ses partenaires comme UNICEF, le gouvernement a pu immuniser 900 000 enfants et adultes contre le choléra et sortir quelques 263 000 enfants de la malnutrition. Plus de 400 000 enfants Rohingyas ont toujours besoin d’un soutien psychosocial et d’actions en matière de protection et d’éducation. 

***

L’UNICEF ne cautionne aucune entreprise, marque ni produit
 

Soutenir nos actions