Philippines : l’UNICEF inquiet pour les enfants après le passage du typhon Koppu

Publié le 19 octobre 2015 | Modifié le 19 octobre 2015

L’UNICEF est en alerte depuis que le typhon Koppu (nom local Lando) a touché les Philippines dimanche matin.

Manille, 19 octobre 2015 - La progression lente du typhon accompagnée de pluies torrentielles et de vents violents, a provoqué des inondations, des glissements de terrain, des chutes de débris, des coupures d’électricité et des lignes de communication ainsi que des dégâts sur les routes et les ponts.

Selon les informations du gouvernement, 55 554 personnes ont été évacuées. Plus de 12 125 familles sont maintenant hébergées dans 136 centres d’évacuation ; 104 299 personnes ont été déplacées.

Environ 15 situations d’inondations ont été rapportées à Pangasinan, Isabel, Nueva Ecija, Tarlac et Bulacan. Les évaluations prévues dans les prochains jours permettront de confirmer les chiffres et l’étendue de l’impact, dès que les communications avec les zones affectées seront rétablies. L’UNICEF constate que les actions de préparation du gouvernement, les évacuations préventives et la diffusion d’informations ont minimisé les dégâts matériels et humains. Le gouvernement a activé les groupes sectoriels d’intervention.

Lors de toute catastrophe, les enfants sont les plus vulnérables. L’UNICEF a mis en place ses mesures d’alerte plusieurs jours avant que le typhon ne touche l’archipel.

« La première priorité de l’UNICEF est de s’assurer que les enfants sont en sécurité et protégés. Après un typhon, les enfants sont confrontés à plusieurs risques : eaux contaminées, manque de nourriture, épidémies comme le choléra, hypothermie, diarrhée et pneumonie. Ensuite, nous devons nous assurer que le rythme de vie des enfants est maintenu et qu’ils retournent à l’école le plus vite possible » a déclaré Lotta Sylwander, la représentante de l’UNICEF aux Philippines. « La trajectoire de progression du typhon Koppu se situe sur des zones montagneuses et difficiles d’accès. Nous sommes inquiets pour tous les enfants affectés. L’UNICEF est prêt à intervenir dès que le gouvernement en fera la demande. »

Alors que les informations en provenance des zones touchées arrivent au compte-goutte, les experts en situations d’urgence de l’UNICEF prévoient des besoins pour le rétablissement de l’approvisionnement en eau dans les zones inondées, un soutien spécifique en santé et nutrition pour les mères allaitantes et les nouveau-nés, et la reprise de l’école pour les enfants. L’UNICEF a pré-positionné du matériel pour environ 12 000 familles comprenant des comprimés pour purifier l’eau, des kits d’hygiène, des médicaments, des fournitures scolaires, des aliments thérapeutiques, des tentes, des groupes électrogènes.

L’UNICEF lance un appel de fonds de 2,9 millions de dollars (2,5 millions d’euros) pour le réapprovisionnement de ses stocks de matériel d’urgence.

Le typhon Koppu est le 12e cyclone tropical à toucher les Philippines cette année. Chaque année, le pays subit une vingtaine de typhons. Il est prévu pour cette année des typhons plus intenses dans cette dernière période en raison du phénomène El Niño. Actuellement, un autre typhon nommé Champi approche des Philippines.

 

A suivre sur Twitter

Soutenir nos actions