L'univers UNICEF France

Le programme École amie
des droits de l’enfant vise à faire de l’école un lieu plus juste, plus inclusif et plus participatif.

Découvrir
Ville amie logo

En 2021, 264 villes ont intégré le réseau Ville amie des enfants 2020/2026.
Rejoignez le grand réseau
Ville amie des enfants.

Découvrir
My Unicef logo

Trouvez des informations,
des activités ludiques et éducatives, des ressources pédagogiques ou comment créer un projet solidaire.

Découvrir
Photo d'illustration de la boutique solidaire de l'UNICEF France

Agissez en achetant solidaire

Offrez à vos proches des cadeaux qui ont du sens et qui contribuent concrètement à aider des enfants vulnérables.

Découvrir

Conflits Armés dans le Monde

conflit-arme-unicef-enfant-afghanistan

© UNICEF/UN0663532/Meerzad

Les enfants ne sont pas destinés à devenir des soldats. Pourtant, lors de chaque situation de conflit armé , certains se retrouvent enrôlés de force. Ceux qui ne sont pas « recrutés » par les forces armées subissent les conséquences désastreuses des guerres et combats. Contraints de fuir leur lieu de vie, parfois séparés de leur famille, blessés, voire tués par la violence des affrontements, ces enfants doivent être secourus. L’UNICEF a besoin de vous pour continuer à apporter une aide humanitaire aux familles qui en ont besoin. Ensemble, protégeons les enfants dans les situations de conflit armé dans le monde.

Qu’est-ce qu’un conflit armé ?

Un conflit armé désigne une lutte entre des forces militaires d’opposition. Celles-ci peuvent appartenir à un même État : il s’agit alors d’un conflit armé non international, ou guerre civile. Lorsque les affrontements impliquent plusieurs nations, le terme de conflit armé international est utilisé.

Ces combats prennent le plus souvent place sur des lieux de vie de nombreuses familles et leurs enfants. Parce qu’ils sont en danger et subissent des conditions de vie insoutenables, beaucoup choisissent d’ailleurs de fuir leur pays.

Les Nations Unies ont établi six violations graves commises contre les enfants dans les situations de conflit armé :

  • Meurtres et mutilations ;
  • Recrutement et l’utilisation des enfants par des acteurs étatiques ou acteurs non étatiques ;
  • Attaques contre des écoles et des hôpitaux ;
  • Viols et autres formes de violence sexuelle (esclavage sexuel et/ou la traite, la prostitution forcée, mariages forcés, la stérilisation forcée, etc.) ;
  • Enlèvement des enfants ;
  • Refus d’accorder un accès à l’aide humanitaire.

Les conflits armés dans le monde en quelques chiffres

Sur tous les continents, des situations de conflit armé sévissent aujourd’hui. Ces affrontements ont pour conséquence des millions de vies brisées et autant de réfugiés contraints de quitter leur foyer pour fuir l’horreur de la guerre. Ainsi :

Conflit armé international

Un conflit armé international oppose au moins deux États. Les combats peuvent être limités à une zone ou une région. C’est par exemple le cas du conflit entre la Russie et l’Ukraine , qui a débuté en 2014 avant de s’étendre à tout le pays en 2022.

Sur le territoire sur lequel se déroule la lutte entre les forces armées, la vie se trouve considérablement bouleversée. Les combats ont lieu sur des zones civiles : des lieux de pouvoir, des institutions, mais aussi des lieux de vie pour de nombreux citoyens et leurs familles. Les civils sont alors contraints de fuir les zones en proie aux luttes pour se réfugier et tenter de se reconstruire une vie ailleurs.

Conflit armé non international

Un conflit armé non international désigne un affrontement prolongé entre des forces armées sur un même territoire national. Les forces en opposition peuvent être :

  • Des acteurs non étatiques ;
  • Des acteurs étatiques, notamment des forces et coalitions nationales.

Pour être qualifié de conflit armé non international, celui-ci doit atteindre une certaine intensité et les différents groupes impliqués montrer une forme d’organisation. Par exemple, la guerre civile en Syrie débutée en 2011 oppose l’armée du gouvernement en place à l’Armée syrienne libre, aux Forces démocratiques syriennes et à l’État islamique.

Les conflits armés non internationaux sont souvent moins médiatisés que ceux opposant plusieurs nations. Pourtant, ils sont tout aussi ravageurs pour les conditions de vie des habitants concernés. Ainsi, en Syrie, plus de la moitié de la population du pays a dû être déplacée.

Leur durée prolongée empêche les habitants de vivre normalement pendant plusieurs années. Entre 2011 et 2020, près de 6 millions d’enfants sont nés en Syrie et n’ont connu que la guerre. Comment peuvent-ils s’épanouir et grandir normalement dans ce contexte de violence permanente ?

Comment se caractérisent les violences subies par les enfants ?

Ces enfants peuvent être recrutés par les acteurs étatiques et acteurs non étatiques en tant qu’éclaireurs, messagers, porteurs, ou espions, et sont victimes de toutes les formes de violences. Les petites filles ne sont pas en reste et sont, dans ces contextes, souvent abusées ou contraintes à des mariages forcés.

Ces enfants soldats sont également témoins de scènes d’extrême violence et risquent chaque jour leur vie. Beaucoup reviennent de la guerre avec des blessures ou des handicaps permanents. Tous en sortent brisés mentalement.

La réintégration des enfants soldats dans leurs familles n’est pas simple. Ceux-ci peuvent être perçus de façon suspecte ou rejetés. Les enfants ont besoin d’aide pour se construire un avenir et les familles soutenues pour accueillir de nouveau les enfants au sein de leurs foyers.

Les enfants qui vivent en situation de conflits armés sans être recrutés sont aussi des victimes :

  • Les blessures physiques graves causées par les armes explosives : perte de la vue, surdité, amputation ;
  • Les conséquences de la destruction partielle ou totale des écoles et des hôpitaux : Les enfants ne meurent parfois pas directement des conflits, mais de leurs conséquences, par exemple à cause de la recrudescence de certaines maladies ou pathologies liées à l’insalubrité.

Même après la fin de la guerre, les résidus d’armes explosives continuent à tuer et blesser. Les enfants, souvent non conscients du danger, en sont les premières victimes.

Comment l’UNICEF intervient sur les conflits armés dans le monde ?

L’UNICEF se doit d’intervenir face à l’horreur que subissent les enfants pendant les situations de conflit armé. En soutenant financièrement des programmes spécifiques, l’UNICEF participe chaque année à la libération et la réintégration de milliers d’enfants. Ces projets apportent des réponses aux nombreuses problématiques des sorties de conflits :

  • Recherche et réunification familiale des enfants séparés et non accompagnés ;
  • Réintégration socio-économique et/ou scolaire durable et adaptée à leur contexte
  • Prise en charge psychosociale ;
  • Mise en place des services de protection aux victimes de violence basée sur le genre, y compris violences sexuelles

Pour les enfants qui vivent dans les régions de situation de conflit armé, l’UNICEF agit localement pour :

  • Prévenir le recrutement des enfants et soutenir leur libération et réintégration ;
  • Protéger les enfants et les aider à surmonter les traumatismes de la guerre ;
  • Les sensibiliser aux dangers des mines ;
  • Plaider contre l’utilisation d’armes explosives dans les zones peuplées
  • Fournir de l’eau potable dans les zones assiégées ou isolées ;
  • Former des enseignants et distribuer des fournitures scolaires,
  • Réhabiliter et construire des espaces pour continuer à former les plus jeunes ;
  • Vacciner, fournir des kits de santé et de nutrition d’urgence.

Aidez l’UNICEF France à poursuivre ses actions d’ aide aux victimes de conflits armés. En Syrie, en Ukraine, en Afghanistan, les enfants ont besoin de votre soutien.

don-unicef

Soutenir nos actions pour les enfants

Le saviez vous ? 75% de votre don est déductible de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 1000€ par an.
Faire un don