Dix ans après l’indépendance du Soudan du Sud, quel avenir pour les enfants ?

Dix ans après l’indépendance du Soudan du Sud, quel avenir pour les enfants ?

Dix ans après l’indépendance, de milliers d’enfants au Soudan du Sud continuent de souffrir en silence face au conflit qui persiste depuis 2013.

Malgré le nouvel accord de paix qui a été signé en mars 2021, les blessures ouvertes par le conflit restent vivent. Le Soudan du Sud connaît aujourd’hui sa pire crise humanitaire avec 8,3 millions de personnes ayant besoin d’une aide humanitaire d’urgence, dont près de 4,5 millions d'enfants. Cela représente une augmentation de près de 400 000 enfants par rapport à la même période l'année dernière.

Un pays marqué par la guerre

Le pays compte actuellement 2,2 millions de réfugiés sud-soudanais et plus de 1,6 million de personnes sont déplacées à l’intérieur du pays, dont plus de la moitié sont des enfants. En raison de ces déplacements, plus de 7 000 enfants se retrouvent séparés de leur famille et cherchent désespérément à retrouver un membre de leur famille.

À ce jour, plus de 2,8 millions d’enfants au Soudan du Sud ne vont pas à l’école, la plus forte proportion d’enfants non scolarisés dans le monde, soit plus de 70% des enfants en âge d’être scolarisés. La fermeture des écoles pendant 14 mois en raison de la pandémie de Covid-19 a poussé 2 millions d'enfants supplémentaires à quitter l'école.

Le taux de mortalité infantile dans le pays est parmi les plus élevés au monde, avec un enfant sur dix qui ne parviendrait pas à atteindre son cinquième anniversaire.

Près de 1,4 million d'enfants devraient souffrir de malnutrition aiguë en 2021, le chiffre le plus élevé depuis 2013.

L’impact d’UNICEF au Soudan du Sud

En 2020, les équipes d’UNICEF présentes au Soudan du Sud ont apporté une aide humanitaire à 8,6 millions de personnes.

En effet, plus de 234 000 enfants ont bénéficié de services de protection de l’enfance pour surmonter les traumatismes causés par le conflit et 795 473 enfants et jeunes (dont 344 498 filles) ont eu accès à une éducation primaire ou secondaire, selon leur âge. Pour assurer la survie des plus vulnérables, nous avons fourni en 2020  de l’eau potable à 305 981 personnes et nous avons pris en charge le traitement de 198 394 enfants victimes de malnutrition aiguë sévère.

Faites un don à UNICEF France pour soutenir les enfants du Soudan du Sud.