Soudan du Sud : après la guerre, quel avenir pour les enfants ?

Soudan du Sud : après la guerre, quel avenir pour les enfants ?

Après cinq années de conflit, le Soudan du Sud connaît enfin un semblant d’apaisement, mais des milliers d’enfants souffrent encore de traumatismes ou n’ont plus de famille pour veiller sur eux.

Au Soudan du Sud, un accord de paix a été signé. Mais les blessures ouvertes par un conflit long de cinq ans restent vives. Quatre millions de personnes – dont une vaste majorité de femmes et d’enfants – ont fui leur maison. La plupart vivent dans des campements de fortune avec un accès très limité à l’eau potable, à la nourriture, à l’hygiène et aux soins, au point que l’on a constaté des résurgences de cas de rougeole et de choléra.

Un pays marqué par la guerre

À ce jour, plus de 2,2 millions d’enfants ne vont pas à l’école, environ 1,2 million d’enfants sont en situation de malnutrition aiguë sévère et 19 000 sont encore enrôlés dans des milices armées.

Malgré l’accalmie du côté des affrontements, l’accès à certaines régions du pays reste bloqué. UNICEF et d’autres agences de l’ONU cherchent à négocier avec les parties prenantes pour porter secours aux enfants dans ces territoires.

Réunir les enfants avec leur famille

Notre préoccupation est également de s’assurer que chaque enfant soit auprès de sa famille. Depuis 2013, nous avons réuni 6000 enfants avec leurs proches, mais 15 000 sont portés disparus ou isolés. Dans la plupart des cas, retrouver une famille prend entre huit et dix mois, mais cela peut parfois durer des années.

L’impact d’UNICEF au Soudan du Sud

Les équipes UNICEF présentes au Soudan du Sud ont permis à 1,5 million d’enfants d’être scolarisés et 3753 salles de classe ont été réhabilitées. Environ 1,4 million d’enfants bénéficient d’un accompagnement psychosocial pour surmonter les traumatismes causés par la guerre. Nous venons également en aide à 3000 enfants libérés des forces armées.

Pour assurer la survie des plus vulnérables, nous fournissons de l’eau potable à 800 000 personnes et nous prenons en charge le traitement de 630 000 enfants victimes de malnutrition aiguë sévère. Afin d’empêcher la propagation de maladies, nous avons vacciné près de 6 millions d’enfants.

Vous pouvez nous aider à renforcer notre action dans ce pays où un enfant meurt toutes les 12 minutes.

Faites un don à UNICEF.

 

Soutenir nos actions