famine

Un an après la crise dans la Corne de l’Afrique

Ethiopie : l'anticipation de la crise a sauvé des centaines de milliers d'enfants

Dès le début de l’été 2011, l’Unicef a mis en place un dispositif d’urgence dans les quatre pays affectés par les conséquences de la sécheresse, la hausse des prix des denrées alimentaires et l’instabilité politique en Somalie dans la Corne de l’Afrique. Renforcement des équipes sur le terrain, approvisionnement en eau potable et prise en charge de la malnutrition ont fait partie des principales priorités de notre organisation. En Éthiopie, la catastrophe semble avoir été évitée grâce à une mobilisation précoce du personnel humanitaire à travers tout le pays. Témoignage de Ted Chaiban, représentant de l’Unicef en Éthiopie.

Au Niger, l’Unicef installe sa réponse face à la crise alimentaire et nutritionnelle

Au Tchad, la saison de la faim est déjà là

Depuis l’an dernier, les autorités tchadiennes s’inquiètent de l’insécurité nutritionnelle qui guette de nouveau la région du Sahel. À l’ouest du pays notamment, les pluies insuffisantes et les récoltes trop faibles ont avancé la période de soudure à février, alors qu’elle commence habituellement en avril. Une situation qui affecte d’abord les plus vulnérables. Sur le terrain, l’Unicef prévoit de prendre en charge 127 000 enfants de moins de 5 ans souffrant de malnutrition aiguë sévère en 2012. Reportage.