L'univers UNICEF France

Le programme École amie
des droits de l’enfant vise à faire de l’école un lieu plus juste, plus inclusif et plus participatif.

Découvrir
Ville amie logo

En 2021, 264 villes ont intégré le réseau Ville amie des enfants 2020/2026.
Rejoignez le grand réseau
Ville amie des enfants.

Découvrir
My Unicef logo

Trouvez des informations,
des activités ludiques et éducatives, des ressources pédagogiques ou comment créer un projet solidaire.

Découvrir
Photo d'illustration de la boutique solidaire de l'UNICEF France

Agissez en achetant solidaire

Offrez à vos proches des cadeaux qui ont du sens et qui contribuent concrètement à aider des enfants vulnérables.

Découvrir
Le 30 août 2022, un enfant patauge dans une rue inondée dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, au Pakistan. ©UNICEF/UN0696411/Moin
Le 30 août 2022, un enfant patauge dans une rue inondée dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, au Pakistan. ©UNICEF/UN0696411/Moin

Au Pakistan, presque un mois après le début des inondations, la situation des enfants est toujours préoccupante

Résumé des propos tenus par Gerida Birukila, responsable de l’UNICEF Pakistan au Baloutchistan – à qui toute citation peut être attribuée – lors de la conférence de presse s’étant tenue aujourd’hui au Palais des Nations à Genève.  

Genève/Islamabad, le 20 septembre 2022 –  » La semaine prochaine, cela fera un mois que des inondations dévastatrices ont arraché à leurs foyers plus de 3,4 millions d’enfants. Ces violents déluges ont déjà coûté la vie à plus de 550 d’entre eux. Sans une augmentation significative de l’aide, nous craignons que de nombreux autres enfants perdent la vie.

Trois semaines plus tard, une grande partie des zones touchées par les inondations est toujours submergée par les eaux. De nombreuses routes et ponts ont été emportés ou endommagés. Des milliers de familles dans les 81 districts touchés par la catastrophe sont toujours isolées et ont désespérément besoin d’aide. Les familles n’ont pas de nourriture, d’eau potable ou de médicaments.

Le manque de nourriture entraîne l’anémie et la malnutrition d’un grand nombre de mères, dont les bébés présentent un poids très faible.

L’UNICEF est présent sur le terrain depuis le premier jour pour soutenir la réponse du gouvernement pakistanais aux inondations. Immédiatement après les inondations, nous avons envoyé 1 million de dollars de fournitures prépositionnées, et 3 millions de dollars de fournitures supplémentaires ont été livrées et sont en cours d’acheminement vers les districts les plus affectés. Nous avons mis en place 71 centres de santé mobiles et créé des centres d’apprentissage temporaires pour aider les enfants à surmonter les traumatismes.

Le monde doit s’unir pour aider les enfants du Pakistan. Notre appel de fonds de 39 millions de dollars n’est encore financé qu’à moins d’un tiers, et les besoins des enfants ne feront que croître. Ensemble, nous pouvons sauver des vies en fournissant des services de santé, de nutrition, d’eau, d’assainissement et d’hygiène, de protection et d’éducation aux enfants du Pakistan qui en ont le plus besoin.« 

Notes aux rédactions :  

Téléchargez le contenu multimédia (photos et b-rolls) ici.

Pour en savoir plus sur la réponse de l’UNICEF aux inondations au Pakistan cliquez ici.

Consultez le dernier rapport sur la situation humanitaire au Pakistan ici.

Plus d’articles

Urgence

Une promesse de plus d'un demi-milliard de dollars pour lutter contre la malnutrition dans le cadre de la réponse internationale

Afghanistan / Burkina Faso / Ethiopie / Haïti / Kenya / Madagascar / Mali / Niger / Nigeria / République démocratique du Congo / Somalie / Soudan / Soudan du Sud / Tchad / Yemen - 21 septembre 2022
Communiqué de presse

Au moins 11 écoliers tués dans une attaque au Myanmar

Myanmar - 19 septembre 2022
Voir plus