Coronavirus : UNICEF envoie six tonnes de fournitures

Publié le 30 janvier 2020

L'envoi comprend des masques et des combinaisons de protection pour aider à contenir le virus.

New York, le 29 janvier 2020 - Une cargaison d’UNICEF de masques respiratoires et de combinaisons de protection pour les agents de santé a atterri à Shanghai, en Chine, aujourd'hui, pour soutenir la réponse de la Chine à l'épidémie du nouveau coronavirus (2019-nCoV).

Six tonnes de matériel ont été envoyées depuis le centre d'approvisionnement mondial d'UNICEF à Copenhague et seront acheminées à Wuhan. UNICEF en enverra d'autres dans les jours et les semaines à venir.

« Ce coronavirus se propage à une vitesse vertigineuse et il est important de mettre toutes les ressources nécessaires pour l'arrêter », a déclaré la directrice générale d'UNICEF, Henrietta Fore. « Nous n'en savons peut-être pas assez sur l'impact du virus sur les enfants ou sur le nombre de personnes qui pourraient être touchées, mais nous savons qu'une surveillance étroite et la prévention sont essentielles. Le temps n'est pas de notre côté. »

Près de 6 000 personnes ont été infectées jusqu'à présent, et leur nombre augmente rapidement. La plupart des cas se trouvent en Chine et des cas d'infection chez les enfants ont été signalés.

La prévention est essentielle

UNICEF est en contact étroit avec les autorités chinoises, notamment le ministère du Commerce et la Commission nationale de la santé, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et d'autres agences des Nations unies, afin de suivre l'évolution de la situation et les besoins au fur et à mesure que la situation évolue.

UNICEF travaille également avec l'OMS et ses partenaires pour une réponse multisectorielle coordonnée en Chine et dans les autres pays touchés.

Le coronavirus se transmet par contact direct, par des postillons (toux et les éternuements), et par le contact avec des surfaces contaminées par le virus. Les symptômes se traduisent par de la fièvre, de la toux, de l'essoufflement et des difficultés respiratoires. Dans les cas les plus graves, l'infection peut provoquer une pneumonie, un syndrome respiratoire aigu sévère, une insuffisance rénale et même la mort.

Pour éviter le risque de transmission, il faut :

  • se laver fréquemment les mains en utilisant un produit à base d'alcool pour les mains ou du savon et de l'eau ;
  • se couvrir la bouche et le nez lorsqu’on tousse ou qu’on éternue ;
  • éviter tout contact étroit avec une personne qui a de la fièvre et qui tousse ;
  • consulter rapidement un médecin si on a de la fièvre, de la toux et des difficultés respiratoires, et faire part de leurs antécédents de voyage à leur prestataire de soins de santé ;
  • éviter tout contact direct non protégé avec des animaux vivants et les surfaces en contact avec des animaux.

Soutenir nos actions