Covid-19 : Chloé soutient la réponse d’urgence d’UNICEF

Publié le 22 avril 2020

Partenaires depuis 2019, UNICEF et Chloé unissent leurs forces à nouveau, cette fois-ci pour faire face au coronavirus et à ses conséquences. Toujours engagée pour l’égalité des genres, Chloé a décidé d’apporter son aide dans la réponse d’urgence au coronavirus en lançant un appel aux dons et en reversant 10% de ses ventes pendant 2 semaines en faveur d’UNICEF, pour protéger notamment les filles des conséquences potentiellement catastrophiques de la pandémie.

Depuis 2019, Chloé soutient UNICEF dans ses programmes pour l’avancement de l’égalité fille-garçon à travers des solutions innovantes développées pour et avec les jeunes filles, afin de leur fournir les compétences digitales et entrepreneuriales pour exceller sur le marché du travail.

Après avoir lancé ensemble la campagne Girls Forward en mars dernier, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, UNICEF et Chloé unissent leurs forces une nouvelle fois pour faire face au coronavirus et à ses conséquences néfastes sur les populations du monde entier, et en particulier les filles.

Les femmes et les filles sont les victimes cachées de la pandémie

La pandémie de coronavirus pose de nouveaux défis aux femmes et aux filles du monde entier : elles risquent non seulement d’être exposées à la maladie, mais aussi d’être privées d’éducation et victimes de violences et d’abus.

« Les femmes et les filles sont les victimes cachées de la pandémie », a déclaré Henrietta Fore, directrice  générale d’UNICEF. En effet, lorsqu’elles sont maintenues en dehors de l’école pour une période prolongée, et que les accès aux services sociaux et d’aide sont limités, les filles ont davantage de risques d’être victimes de violences physiques et sexuelles, d’abus, de mariages forcés ou encore de grossesses.

Alors qu’une grande partie des pays du monde ont mis en place un confinement total ou partiel, et que l’accès aux services sociaux et sanitaires est restreint, les personnels et infrastructures de santé, de même que d’autres infrastructures telles que les centres d’accueil, doivent pouvoir accueillir les femmes et filles victimes de violences.

Chloé s’engage pour soutenir la réponse d’urgence d’UNICEF

Du 18 avril au 17 mai 2020 - l'oppération initialement prévue jusqu'au 3 mai, a été prolongée de deux semaines supplémentaires - Chloé reverse 10% des ventes de sa plateforme e-commerce pour soutenir la réponse d’urgence d’UNICEF et notamment contribuer à protéger les filles face au coronavirus. Chloé a aussi lancé un appel aux dons  auprès de sa communauté en faveur d’UNICEF. Les fonds collectés permettront à UNICEF de protéger les enfants les plus vulnérables des conséquences potentiellement catastrophiques de la pandémie de coronavirus.

*UNICEF ne cautionne aucune entreprise, marque, produit ou service.

 

Pour plus d’informations, visitez www.chloe.fr

Soutenir nos actions