COVID-19 : UNICEF France lance un appel à dons pour contribuer à vacciner 30 % de la population concernée par le dispositif COVAX

Publié le 04 juin 2021

Objectif de collecte mondiale : 659 millions de dollars pour distribuer 2 milliards de doses de vaccins contre la COVID-19 d’ici fin 2021, dans les pays les plus démunis.

Paris, le 7 juin 2021 - Parce que la Covid-19 et ses conséquences médicales, économiques et sociales n’ont pas de frontière, stopper la pandémie au niveau mondial est devenu aujourd'hui l'affaire de tous. En répercussion de cette crise sanitaire, UNICEF dénombre déjà près de 725 millions d’enfants supplémentaires qui pourraient être plongés dans la pauvreté et 80 millions d’enfants de moins de 1 an qui ne pourront pas recevoir les vaccins essentiels à leur survie dans les pays les plus fragilisés par le virus.

Pour arrêter la pandémie et la propagation des multiples variants circulant à travers le monde, il existe une solution : rendre le vaccin contre la Covid-19 accessible à tous et de manière équitable dans chaque pays.

C’est dans ce contexte qu’UNICEF, premier acteur mondial de la protection et de la vaccination des enfants, mobilise ses forces dans le cadre du dispositif COVAX, en mettant l'ensemble de son expertise logistique et humaine au service de la vaccination dans 121 pays parmi les plus fragiles, en priorité des professionnels de santé et des enseignants qui pourront protéger les populations locales et les plus jeunes.

Vacciner 30 % de la population concernée par le dispositif COVAX est un défi humanitaire ambitieux qui demande l’engagement et la mobilisation de tous les acteurs publics/privés ainsi que la solidarité de toutes les populations : une campagne d’appel à dons est aujourd’hui lancée par UNICEF France pour lever des fonds qui serviront à financer le déploiement opérationnel du programme COVAX et distribuer 2 milliards de doses de vaccins contre la Covid-19 d’ici fin 2021 ainsi que du matériel de santé et des tests antiviraux, à travers le monde.

Une collecte de fonds sans précédent pour soutenir le dispositif COVAX

Face à l’urgence et pour répondre aux enjeux de cette crise sanitaire exceptionnelle, UNICEF lance le 7 juin 2021, une grande collecte de fonds en France, destinée au soutien du programme COVAX. Plusieurs grandes entreprises prennent déjà part à cet effort, comme en témoigne le soutien généreux qu’apportent AXA et Capgemini à UNICEF dans le cadre du dispositif COVAX. Chaque don est précieux, et c’est la mobilisation de tous les acteurs qui permettra de faire la différence.

Clarence Jaccard-Briat, directrice générale d’UNICEF France déclare, « Parce qu'il n'est tout simplement plus possible de laisser des millions d'hommes, de femmes et d'enfants, mourir des conséquences de la crise sanitaire sur la planète, il est urgent d'agir ici et maintenant. Le dispositif COVAX - le système mondial d'équité en matière de vaccins COVID - vient de livrer sa 78,3 millionième dose. Elle aurait dû être au moins sa 170 millionième. Mais avec les investissements nécessaires, nous sommes convaincus que ce dispositif pourra assurer la distribution mondiale et équitable des vaccins et du matériel de santé nécessaire pour nous permettre, à tous, de sortir de cette pandémie. Parce que nous serons tous en sécurité à la seule condition d’être tous vaccinés, j’appelle aujourd’hui chaque citoyen, chaque entreprise, chaque organisation à contribuer, à son échelle, à la résolution de cette crise inédite à travers notre collecte de fonds. »

La redistribution des doses de vaccins non utilisés, un levier d’urgence à court terme…

Préoccupé par l'impact des retards de livraison de doses de vaccins contre la Covid-19 dans le cadre du dispositif COVAX – trente-six pays, principalement en Afrique, n’ont toujours pas reçu la moindre dose – UNICEF estime que si les pays du G7 faisaient don au COVAX de 20 % de leurs doses de vaccins disponibles d’ici le mois d’août, 153 millions de doses de vaccin pourraient être rapidement distribuées dans les pays les plus fragilisés par la crise, sans retarder de manière significative les plans actuels de vaccination des populations adultes les plus riches.

Le partage des doses excédentaires immédiatement disponibles est donc une mesure palliative minimale, essentielle et d'urgence, et elle est nécessaire dès maintenant.

La vaccination de tous à travers le monde sera réellement possible lorsque les pays les plus riches feront des plans durables pour financer et fournir intégralement le dispositif COVAX, tout en soutenant les capacités de fabrication de vaccins, notamment par le biais de licences de propriété intellectuelle et de transferts technologiques proactifs.

Pour soutenir le dispositif et faire un don : unicef.fr/dose