L'univers UNICEF France

Le programme École amie
des droits de l’enfant vise à faire de l’école un lieu plus juste, plus inclusif et plus participatif.

Découvrir
Ville amie logo

297 villes et intercommunalités ont intégré le réseau Ville amie des enfants pour le mandat 2020/2026. Rejoignez le grand réseau Ville amie des enfants.

Découvrir
My Unicef logo

Trouvez des informations,
des activités ludiques et éducatives, des ressources pédagogiques ou comment créer un projet solidaire.

Découvrir
Photo d'illustration de la boutique solidaire de l'UNICEF France

Agissez en achetant solidaire

Offrez à vos proches des cadeaux qui ont du sens et qui contribuent concrètement à aider des enfants vulnérables.

Découvrir
Maha, 11 ans, est assise au milieu des décombres de sa maison à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza. © UNICEF/UNI501901/El Baba
Maha, 11 ans, est assise au milieu des décombres de sa maison à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza. © UNICEF/UNI501901/El Baba

Épargner les civils et les infrastructures civiles à Gaza

Une escalade des combats à Rafah, qui est déjà mis à rude épreuve par le nombre extraordinaire de personnes déplacées d’autres parties de Gaza, marquerait un nouveau tournant dévastateur dans une guerre qui aurait tué plus de 27 000 personnes – la plupart d’entre elles étant des femmes et des enfants.

Des milliers d’autres personnes pourraient mourir dans les violences ou en raison du manque de services essentiels et d’une nouvelle interruption de l’aide humanitaire. Nous avons besoin que les derniers hôpitaux, abris, marchés et systèmes d’approvisionnement en eau de Gaza restent fonctionnels. Sans eux, la faim et les maladies monteront en flèche, entraînant la mort d’autres enfants.

J’appelle toutes les parties au conflit à respecter les obligations qui leur incombent en vertu du droit international humanitaire. Il s’agit notamment de prendre le plus grand soin pour épargner les civils et les infrastructures civiles, de répondre aux besoins essentiels des civils et de faciliter un accès rapide, sûr et sans entrave à l’aide humanitaire. Les opérations militaires menées dans des zones résidentielles densément peuplées peuvent avoir des effets aveugles.

Nous avons besoin d’un cessez-le-feu humanitaire immédiat à Gaza et de la libération immédiate et en toute sécurité de tous les otages, en particulier les enfants, qui ont tant souffert.

Un cessez-le-feu humanitaire sauvera des vies. Il permettra d’élargir la réponse humanitaire et d’assurer la meilleure protection possible aux enfants dont la vie et l’avenir sont en jeu. »

Maha, 11 ans, est assise au milieu des décombres de sa maison à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza. © UNICEF/UNI501901/El Baba

SOUTENEZ NOS ACTIONS

Aidez-nous à poursuivre nos actions, à ne négliger aucune urgence ni aucune crise qui affecte aujourd’hui les enfants.
Merci de votre don pour l’ensemble de nos actions.
FAIRE UN DON