Est de la RDC : la violence incessante continue d'affecter les enfants en Ituri

Publié le 06 octobre 2020

UNICEF continue d'être profondément préoccupé par les milliers d'enfants en danger dans le contexte de la violence incessante en Ituri, à l'est de la République démocratique du Congo (RDC).

Kinshasa, le 6 octobre 2020 -  Les enfants continuent de souffrir gravement à cause de la violence et du chaos déclenchés par le conflit qui sévit depuis longtemps dans la province. La violence s'est intensifiée au début de l'année et depuis lors, les conditions de vie de milliers d'enfants en Ituri se sont encore détériorées. Les attaques des milices dans les zones peuplées ont fait des centaines de morts et UNICEF a reçu des informations selon lesquelles des enfants ont été mutilés, tués ou recrutés par des groupes armés. On estime que plus de 1,6 million de personnes, dont la majorité sont des femmes et des enfants, sont déplacées à l'intérieur du pays.

Selon UNICEF, 91 enfants ont été tués, 27 ont été mutilés et 13 ont été victimes de violences sexuelles entre janvier et juin 2020. Près de 18 établissements de santé ont été pillés ou détruits, tandis que les attaques contre plus de 60 écoles ont laissé environ 45 000 enfants en dehors des salles de classe. Il ne s'agit là que d'incidents vérifiés - les chiffres réels sont probablement beaucoup plus élevés.

2,4 millions de personnes ont un besoin urgent d'aide humanitaire

L'Ituri compte actuellement 2,4 millions de personnes ayant un besoin urgent d'aide humanitaire. Plus de 150 000 personnes - dont plus de 87 000 enfants - ont été aidées par UNICEF et ses partenaires sur le terrain en termes de soins de santé et de nutrition, de protection, d'éducation, d'eau et d'assainissement entre janvier et août.

Plus précisément, UNICEF et ses partenaires ont :

  • Aidé 365 enfants précédemment associés aux forces armées et aux groupes militants à se réintégrer dans la communauté, à retrouver leur famille et à recevoir un soutien psychosocial ;
  • Il a permis à plus de 87 000 enfants vulnérables d'accéder en toute sécurité à des espaces communautaires pour la socialisation, le jeu et l'apprentissage ;
  • Fourni à 68 enfants victimes de violences sexuelles un soutien médical, psychosocial et juridique ;
  • Fourni à plus de 140 000 personnes - dont 85 000 enfants - des articles non alimentaires, des abris et des produits d'hygiène par l'intermédiaire du mécanisme de réaction rapide d'UNICEF (UniRR).

Cependant, l'insécurité en Ituri continue de mettre à mal les efforts humanitaires, tandis que l'insuffisance des fonds limite la portée des activités sur le terrain. L'appel d'UNICEF pour l'action humanitaire en faveur des enfants en RDC est estimé à 318 millions de dollars US, mais il présente un déficit de financement de 235 millions de dollars US (74 %).