Haïti : 88 millions d'euros pour les victimes

Publié le 16 janvier 2010 | Modifié le 14 janvier 2016

Pour aider les enfants haïtiens et leurs familles durant les six prochains mois, l’Unicef a besoin de 127 millions de dollars, soit 88 millions d’euros .

La familles haïtiennes frappées par le séisme de mardi dernier ont besoin de vivres, d’eau salubre, de médicaments et d’abris.  L’Unicef se joint aujourd’hui à l’appel de fonds de 562 millions de dollars lancé hier par l’Onu pour aider 3,5 millions de personnes durant les six prochains mois.
Pour ce pays , dont près de la moitié des habitants a moins de 18 ans, l’Unicef cherche à rassembler 127 millions de dollars, soit environ 88 millions d’euros.

Une situation catastrophique

Le Bureau de l'Onu pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) estime en effet que 3,5 millions de personnes se trouvent dans les zones touchées par le séisme et ses répliques. Des milliers de personnes ont péri, un nombre encore plus élevé a été blessé. Aujourd’hui, des personnes sont toujours ensevelies sous les décombres.

De nombreux bâtiments publics et d’équipements collectifs du pays ont été détruits. Les hôpitaux, les écoles et les deux ports maritimes de la ville ont été gravement endommagés. Les dégâts subis par l’infrastructure ont entraîné des déplacements massifs de population, les gens quittant leurs foyers pour aller se réfugier dans des abris de fortune et surpeuplés.
Les systèmes et infrastructures de communication endommagés par le tremblement de terre, dont l’épicentre se trouvait tout près de la capitale de Port-au-Prince, sont peu à peu remis d’aplomb mais on ne dispose pas encore d’informations précises sur les dégâts subis par le pays.

Un rôle crucial

Les efforts déployés par l'Unicef pour aider à sauver des vies et contribuer aux opérations de relèvement en Haïti seront axés dans l’immédiat sur l'eau salubre et l'assainissement. Mais également sur l'alimentation thérapeutique pour les nourrissons et les jeunes enfants. Sans oublier les fournitures médicales et les abris temporaires.
 

En savoir plus

Premiers secours sur place

Les fournitures et l’équipement d'urgence de l'UNICEF déjà arrivés à Port-au-Prince par avion sont en train d'être acheminées vers les populations dans le besoin.
La première cargaison de l'UNICEF comprenait des réservoirs d'eau, des comprimés pour purifier l'eau et des sels de réhydratation. Eau salubre et moyens d’assainissement figurent parmi les plus importantes fournitures humanitaires lors de la plupart des situations d’urgence, en particulier pour protéger les rescapés contre les risques graves que posent les infections diarrhéiques et les maladies.

Deux autres avions chargés de fournitures humanitaires sont prévus pour le week-end, avec à leur bord quelque 70 tonnes de tentes, de bâches, et de médicaments.

Inscrivez-vous

Suivez toutes les actualités de l'UNICEF