Inondations au Bangladesh: un appel de fonds pour financer l'intervention d'urgence de l'UNICEF

Publié le 24 juin 2022

Résumé de la prise de parole de Sheldon Yett, représentant de l'UNICEF au Bangladesh - à qui toute citation peut être attribuée - sur la situation des enfants et des familles touchés par les inondations au Bangladesh, lors de la conférence de presse donnée aujourd'hui (vendredi 24 juin) au Palais des Nations à Genève.

Genève, le 24 juin 2022 - « La situation causée par les inondations soudaines dans le nord-est du Bangladesh s'est rapidement détériorée au cours des sept derniers jours. En ce moment même, 3,5 millions d'enfants ont un besoin urgent d'eau potable. Cela représente deux millions d'enfants de plus qu'il y a quelques jours. De vastes zones sont complètement submergées et privées d'eau potable et de nourriture.
Les enfants ont besoin d'aide immédiatement.

Eau

La prévention des maladies hydriques est un enjeu majeur. Les enfants y sont particulièrement exposés dans ce contexte désespéré. Les cas de diarrhée et d'autres maladies mortelles ne cessent d'augmenter, avec un total de 2 700 cas enregistrés mardi dernier.

Plus de 40 000 points d'eau et près de 50 000 latrines ont été endommagés.

Les maladies hydriques peuvent se propager très rapidement lorsque les populations sont contraintes de boire de l'eau contaminée.

Santé

90 % des établissements de santé de la division de Sylhet ont été inondés, et les services de vaccination des enfants ont été interrompus.  

Education

Plus de 5 000 écoles et centres d'apprentissage ont été inondés. Les écoles ont donc été à nouveau fermées alors qu'elles venaient tout juste de rouvrir leurs portes après l'une des plus longues suspensions liées à la pandémie.

Protection

Le risque de noyade est très élevé. Au moins 15 enfants ont déjà tragiquement perdu la vie.

Près d'un demi-million de personnes ont été évacuées dans des centres surpeuplés qui ne disposent pas des équipements nécessaires pour assurer la sécurité des femmes, des filles et des enfants.

Je suis particulièrement inquiet pour les enfants qui ont été séparés de leur famille.  

Nutrition

Environ 2 000 enfants souffraient déjà de malnutrition aiguë sévère avant les inondations dans les zones sinistrées. Des centaines d'entre eux ont besoin d'un traitement urgent, qui a été interrompu.

La réponse de l’UNICEF

Les enfants et leurs familles ont besoin d'aide tout de suite. L'UNICEF et ses partenaires travaillent sans relâche pour soutenir le gouvernement. Jusqu'à hier, l'aéroport de Sylhet était fermé et l'UNICEF a acheminé des fournitures par camion, à travers les zones inondées.

  • 1 750 000 comprimés permettant de purifier l'eau ont été livrés. L'UNICEF aide actuellement le gouvernement à acheminer des millions de comprimés de purification d'eau supplémentaires
  • 9 000 conteneurs d'eau, appelés jerrycans, ont été livrés
  • Des milliers de kits d'hygiène pour les femmes et les adolescentes ont été livrés
  • L'UNICEF aide les enfants s'étant perdus au milieu du chaos à retrouver leur famille
  • Nous aidons également les enfants handicapés à accéder à des services vitaux

Permettez-moi de terminer en vous racontant l'histoire d'un petit garçon, Akil, et de ses sœurs Fariha et Samia. Leur maison a été emportée par les inondations. Tout a disparu. Ils ont alors trouvé refuge dans le seul endroit que leurs parents ont pu trouver : sous une bâche à l'arrière d'un camion. Pendant deux jours, ils n'ont eu ni eau ni nourriture.

La famille se laissait gagner par le désespoir à mesure que la soif et la faim devenaient plus difficiles à supporter. Lorsqu'ils sont finalement parvenus à trouver une petite boutique ouverte, la petite bouteille d'eau coûtait plus d'un dollar – un prix très élevé ; trop élevé pour étancher la soif d'une famille de cinq personnes.

Après trois jours, ils ont finalement reçu des vivres et de l'eau. Ils vivent maintenant à l'abri dans le camion depuis plus d'une semaine. Le calvaire d'Akil, Fariha et Samia est un calvaire qui se répète, d'une manière ou d'une autre, par millions, en ce moment même au Bangladesh.

L'UNICEF Bangladesh recherche de toute urgence 2,5 millions de dollars pour financer son intervention d'urgence.

Merci. »