L’UNICEF agit aussi en France auprès des enfants ayant fui l’Ukraine

Publié le 17 mai 2022

Avec l’escalade du conflit en Ukraine, un élan de solidarité d’une ampleur inédite est observé dans de nombreux pays, dont la France. Les pouvoirs publics, les associations, ainsi que la population s’organisent pour accueillir les réfugiés. L’UNICEF France les appuie pour que la prise en charge et la protection des enfants soient les plus adaptées à leurs besoins.

On estime que près de 500 personnes arrivent chaque jour en France soit pour trouver refuge sur le sol français, soit sont en transit vers d’autres pays européens. La majorité d’entre elles est prise en charge et accueillie dans les régions d’Auvergne, du Rhône Alpes, dans le Grand Est, en PACA ainsi qu’en Ile-de-France.

Situation en France des réfugiés en provenance d’Ukraine

Au 12 mai, près de 55 272 personnes ayant fui l’Ukraine étaient arrivées en France, dont majoritairement des femmes et des enfants. 15 913 enfants sont scolarisés dans les écoles, collèges et lycées (1 475 à Nice, 1 208 à Nice, 1 208 à Versailles et 1 107 à Grenoble). 3 570 élèves sont en attente d’une affectation dans des unités pédagogiques spécifiques (UPE2A) permettant une inscription dans une classe ordinaire et des enseignements adaptés pour les enfants allophones et nouvellement arrivés. Certains enfants sont accompagnés par l’un de leurs parents ou par un proche, alors que d’autres arrivent seuls. Plusieurs dizaines d’entre eux sont pris en charge par les départements. Au 5 mai, 74 mineurs non accompagnés arrivés d’Ukraine avaient été confiés aux départements.

L’UNICEF mobilisé pour les enfants réfugiés en France

Nos équipes réalisent une veille et échangent avec les acteurs publics et associatifs pour évaluer et documenter la situation et les besoins des enfants réfugiés ainsi que les mesures qui sont prises pour assurer leur accueil et leur prise en charge. L’UNICEF France propose son appui lorsque des difficultés sont identifiées et repère et partage les bonnes pratiques.   

L’UNICEF France élabore et porte des propositions auprès des pouvoirs publics nationaux et locaux sur la façon d’adapter la politique d’accueil et les dispositifs aux enfants en famille ainsi que sur les garanties spécifiques à apporter pour la protection des mineurs isolés et séparés. A ce titre, nous participons au Comité de protection des mineurs non accompagnés et de la prévention des risques de traite et contribuons au développement d’espaces adaptés pour les enfants dans les centres d’accueil

En collaboration avec le Haut-Commissariat aux Réfugiés et la Mission interministérielle pour la protection des femmes contre les violences et la lutte contre la traite des êtres humains (MIPROF), l’UNICEF France développe également des outils adaptés à destination des acteurs de première ligne pour prévenir et lutter contre les risques de traite et d’exploitation, les abus et les violences. Nous contribuons également au développement d’outils d’information adaptée pour les enfants et les familles sur leurs droits et l’accès aux services publics

L’UNICEF France échange  avec le Ministère de l’Education Nationale pour enrichir les ressources mises à disposition des acteurs de l’éducation, pour favoriser l’inclusion des enfants dans les écoles françaises, leur permettre si besoin de continuer ou de terminer leur cursus scolaire ukrainien de manière complémentaire et pour équiper les enseignants en ressources sur le bien-être et la santé mentale des enfants réfugiés.

Enfin l’UNICEF France va mettre à disposition des acteurs concernés ainsi que des parents et des enfants des ressources sur la prévention, la détection et l’orientation des troubles de santé mentale dont peuvent souffrir les enfants ayant fui la guerre en Ukraine. 

  Faites un don à l'UNICEF France pour soutenir NOS ACTIONS