La polio frappe à nouveau les enfants ivoiriens

Publié le 22 juillet 2009 | Modifié le 31 mars 2016

Neuf pays d’Afrique occidentale sont déjà touchés par l’épidémie de polio venue du Nigeria. En Côte d’Ivoire, un enfant de moins d’un an sur quatre n’est pas vacciné contre cette maladie qui laisse des séquelles handicapantes.

Déjà 14 cas de polio enregistrés en Côté d’Ivoire. Aïcha, 4 ans, a été la première Ivoirienne touchée cette année par l’épidémie qui a débuté au Nigéria. Juste avant le nouvel an, la petite a vécu une nuit de fièvre et de douleurs. «Nous lui avons donné des médicaments traditionnels mais la température ne baissait pas et quand je suis revenu, elle ne pouvait plus marcher» explique son père, Issaka Traoré. La fillette a finalement été admise au centre de santé de son village, Kakokrou. «Je pouvais voir qu’elle avait des difficultés à marcher, Nous avons faits les tests et après une semaine, les résultats sont arrivés : un cas de polio», explique le Docteur Victor Memel Lath, qui l’a prise en charge. C’était le premier cas enregistré en Côte d’Ivoire depuis 4 ans. 13 autres ont suivi.

La faute aux sorciers

La petite Aïcha n’avait jamais été immunisée contre cette maladie. Son cas aurait pu être évité avec seulement deux gouttes de vaccin par voie orale. Pour empêcher le virus de se propager plus encore en Afrique occidentale, des campagnes de vaccination sont organisées en porte à porte dans 11 pays. 74 millions d’enfants doivent être immunisés dans la région. En Côte d’Ivoire, un quart des enfants de moins d’un an, non vacciné, risque de contracter cette maladie et donc de subir les terribles séquelles de cette maladie, notamment les paralysies.

La campagne de vaccination se heurte cependant à des croyances, des peurs et des fausses idées dans certaines régions. «On dit que ce sont les sorciers qui rendent les gens paralysés» explique Célestin, jeune ivoirien de 12 ans. Arrêter l’épidémie de polio nécessite donc également tout un travail d’information du public, des parents au personnel de santé et aux leaders des communautés locales.

En savoir plus : View Campagne contre la polio en Afrique de l'Ouest in a larger map

Les pays africains touchés par la polio

L’Afrique de l’ouest fait aujourd’hui face à une épidémie qui peut se propager très vite.

Les efforts déjà entrepris ont permis de stopper le développement de la maladie au Ghana, au Mali et au Togo. Des campagnes identiques avaient réussi à circonscrire l'épidémie de polio qui avait touché l’Afrique de l'Ouest en 2004 et 2005.

La lutte contre l’épidémie de polio venue du Nigéria se concentre aujourd’hui sur plusieurs pays : Niger, Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée et Libéria. Dans ces pays, les campagnes de vaccination débutées entre janvier et juin se poursuivent.

Soutenir nos actions