Le Soudan du Sud reçoit le premier lot de vaccins COVID-19 grâce au dispositif COVAX

Publié le 26 mars 2021

Aujourd'hui, 132 000 doses du vaccin Astra Zeneca COVID-19 sont arrivées à l'aéroport international de Juba.

Juba, 25 mars 2021 - Il s'agit de la toute première d'une série d'expéditions de vaccins prévues pour les mois à venir au Soudan du Sud, grâce au soutien du dispositif COVAX. La facilité COVAX est un partenariat mondial composé de la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI), de Gavi, de l'Alliance pour les vaccins, d'UNICEF et de l'OMS, qui a été créé pour garantir que tous les pays puissent avoir un accès équitable aux vaccins COVID-19.

La première expédition de vaccins soutenue par COVAX ciblera les travailleurs de la santé ainsi que les personnes âgées de 65 ans et plus, étant donné leur risque accru de maladie grave et de décès dû à une infection potentielle par le COVID-19. Les travailleurs de la santé comprennent notamment les médecins, les infirmières, les agents de santé communautaires et les travailleurs sociaux.

« Le vaccin contre la COVID-19 nous aidera à protéger notre population contre les infections au COVID-19 et à préparer le retour à une vie normale. Nous sommes reconnaissants à tous les partenaires pour leur soutien afin de faciliter l'arrivée des vaccins dans notre pays », a déclaré le ministre de la Santé, Elizabeth Achuei.

Un jour historique pour le Soudan du Sud

En plus de l'envoi de vaccins COVAX d'aujourd'hui, 132 500 seringues et 1 325 boîtes de sécurité pour l'élimination sûre des seringues sont arrivées.

Grâce à la facilité COVAX, 732 000 doses de vaccins devraient être déployées au Sud-Soudan au cours des six premiers mois de 2021.

« Aujourd'hui est un jour historique pour le Soudan du Sud et sa lutte contre le COVID-19 », a déclaré Patience Musanhu, directrice nationale principale de Gavi pour le Soudan du Sud. « Cette livraison est le fruit d'un partenariat mondial sans précédent visant à garantir que chaque pays ait accès aux vaccins COVID-19. Ces vaccins sont sûrs, ils sont efficaces, et ils seront un outil important dans la lutte contre cette maladie. »

La campagne de vaccination COVID-19 au Sud-Soudan va bientôt commencer. Les plans de mise en œuvre des activités de vaccination dans les 80 districts du pays sont en cours d'élaboration. Les travailleurs de la santé sont formés avant le déploiement du vaccin.

Au cours des prochains mois et jusqu'à la fin de l'année 2022, le Soudan du Sud prévoit de vacciner 40 % de sa population, comme indiqué dans le plan national de déploiement et de vaccination COVID-19 du pays.

Un premier pas vers une vie normale

« L'arrivée des vaccins est le premier pas vers une vie normale, une étape importante pour les enfants et leur avenir, car nous savons qu'ils ont été le plus durement touchés par toutes les restrictions du COVID-19 », a déclaré Hamida Lasseko, représentante d'UNICEF au Soudan du Sud. « Nous sommes ravis que le travail acharné de ces dernières semaines ait porté ses fruits et nous n'aurons pas de répit tant que les vaccins ne seront pas apportés à ceux qui en ont le plus besoin dans tout le pays et que la campagne de vaccination ne commencera pas. »

Une personne vaccinée avec le vaccin Astra Zeneca doit recevoir deux doses pour assurer une réponse immunitaire optimale contre le virus COVID-19. La vaccination contre le COVID-19 au Soudan du Sud se fera sur une base volontaire et gratuitement. Il sera demandé à toutes les personnes recevant le vaccin de donner leur consentement avant d'être vaccinées.

« Nous sommes ravis d'avoir reçu le vaccin », a déclaré le Dr Fabian Ndenzako, représentant a.i. de l'OMS pour le Soudan du Sud. « Le vaccin complète, et ne remplace pas, des mesures de santé publique éprouvées telles que le port de masques, la distance physique, la ventilation et l'hygiène des mains, parallèlement à des programmes solides de test, de dépistage, d'isolement et de traitement. L'OMS appelle le grand public à adhérer aux mesures préventives de santé publique en portant des masques, en gardant une certaine distance et en se lavant fréquemment les mains. »

Si la vaccination contre le COVID-19 est importante pour protéger les personnes les plus vulnérables et les plus exposées contre l'infection et réduire la morbidité et la mortalité, il est essentiel de continuer à adhérer aux mesures préventives pour éviter la propagation du virus en portant des masques faciaux et en respectant la distance sociale.