L'UNICEF lance son appel de fonds d'urgence pour l'année à venir

Publié le 07 décembre 2021

L'UNICEF lance un appel de fonds d'urgence de 9,4 milliards de dollars US pour les enfants affectés par les conflits, la crise climatique et la COVID-19. Les fonds permettront de financer des programmes essentiels pour plus de 177 millions d'enfants dans le besoin dans 145 pays et territoires jusqu'en 2022.

Genève/New York/Paris, le 7 décembre 2021 - L'UNICEF a lancé aujourd'hui un appel de fonds d'urgence record de 9,4 milliards de dollars US pour venir en aide à plus de 327 millions de personnes - dont 177 millions d'enfants - touchées par les crises humanitaires et la pandémie de COVID-19 dans le monde.
L'appel est 31 % plus important que celui de l'année dernière, car les besoins humanitaires continuent de croître.

« Des millions d'enfants dans le monde souffrent de l'impact des conflits, des événements météorologiques extrêmes et de la crise climatique », a déclaré la directrice générale de l'UNICEF, Henrietta Fore. « Alors que la pandémie de COVID-19 approche de sa troisième année, le sort de ces enfants est encore aggravé par des économies chancelantes, une pauvreté croissante et des inégalités grandissantes. Comme toujours, ce sont les enfants qui vivent déjà des crises qui sont les plus durement touchés. Ils ont besoin d'une aide urgente. »

L'appel de fonds le plus important jamais lancé par l'UNICEF

L'appel comprend 2 milliards de dollars US pour l'intervention de l'UNICEF en Afghanistan, où 13 millions d'enfants ont besoin d'une aide humanitaire d'urgence. Parmi eux, un million d'enfants sont confrontés à la malnutrition aiguë sévère à un moment où le système de santé est au bord de l'effondrement. L'appel pour l'Afghanistan est le plus important jamais lancé par l'UNICEF pour un seul pays.

Un montant supplémentaire de 933 millions de dollars US sera alloué à l'Accélérateur d'accès aux outils COVID-19 (ACT-A), un effort mondial visant à accélérer le développement, la production et l'accès équitable aux tests, traitements et vaccins COVID-19. Alors que la pandémie continue de faire reculer l'éducation, la santé, la nutrition et le bien-être des enfants du monde entier, il est urgent de fournir les outils nécessaires pour la maîtriser.

L'UNICEF aura également besoin de 909 millions de dollars US pour la crise des réfugiés syriens, de 334 millions de dollars US pour la crise en Syrie, de 484 millions de dollars US pour la réponse au Yémen et de plus de 356 millions de dollars US pour les programmes en République démocratique du Congo.

En Éthiopie, où 15,6 millions d'enfants ont besoin d'une aide humanitaire et où des violents combats ont déplacé des centaines de milliers d'enfants dans le nord, l'UNICEF aura besoin de 351 millions de dollars US pour son travail de sauvetage.

L'appel de fonds de cette année, le plus important jamais lancé par l'UNICEF, intervient alors que l'escalade des conflits a mis des millions d'enfants et leurs communautés au bord du gouffre. Les attaques contre les enfants vivant dans des pays en conflit, y compris les attaques contre les infrastructures civiles essentielles à la survie des enfants, se poursuivent à un rythme alarmant. Près de 24 000 violations graves contre des enfants ont été confirmées l'année dernière, soit 72 violations par jour.

Mobiliser des ressources pour aider chaque enfant

Le changement climatique aggrave l'ampleur et l'intensité des situations d'urgence. Le nombre de catastrophes liées au climat a triplé au cours des 30 dernières années. Aujourd'hui, plus de 400 millions d'enfants vivent dans des zones où la vulnérabilité à l'eau est élevée, voire extrêmement élevée.

Dans le cadre de son Action humanitaire pour les enfants qui définit l'appel de l'agence pour 2022, l'UNICEF prévoit d'atteindre :

  • 7,2 millions d'enfants avec un traitement contre la malnutrition aiguë sévère ;
  • 62,1 millions d'enfants vaccinés contre la rougeole ;
  • 53,4 millions de personnes avec un accès à l'eau potable pour la boisson et les besoins domestiques ;
  • 27,9 millions d'enfants et de soignants ayant accès à la santé mentale et au soutien psychosocial ;
  • 21,3 millions d'enfants et de femmes ayant accès à des interventions d'atténuation des risques, de prévention ou de réponse à la violence sexiste ;
  • 51,9 millions de personnes disposant de canaux sûrs et accessibles pour dénoncer l'exploitation et les abus sexuels commis par des travailleurs humanitaires ;
  • 77,1 millions d'enfants bénéficiant d'une éducation formelle ou non formelle, y compris un apprentissage précoce ; et
  • 23,6 millions de ménages bénéficiant d'une aide en espèces.

Avec l'appui des partenaires, les résultats clés en 2021 comprennent :

  • 2,4 millions d'enfants traités pour malnutrition aiguë sévère ;
  • 5 millions d'enfants et de soignants accédant à la santé mentale et au soutien psychosocial ;
  • 34 millions de personnes bénéficiant d'une quantité suffisante d'eau potable pour boire, cuisiner et pour l'hygiène personnelle ;
  • 22,4 millions d'enfants et de femmes recevant des services de soins de santé essentiels dans des établissements soutenus par l'UNICEF ;
  • 110,7 millions d'enfants ont accès à l'éducation formelle ou non formelle, y compris l'apprentissage précoce ;
  • Plus de 812,2 millions de personnes touchées par des messages comportementaux sur la prévention des maladies et l'accès aux services de santé ;
  • 3,2 millions de personnes ayant accès à des canaux sûrs pour signaler l'exploitation et les abus sexuels ;
  • 8,6 millions de femmes, de filles et de garçons accédant à des interventions d'atténuation des risques, de prévention ou de réponse aux violences basées sur le genre ; et
  • 14,9 millions de ménages ont bénéficié de transferts humanitaires en espèces.

Le Rapport sur l'action humanitaire en faveur des enfants de cette année est lancé dans le cadre de CY21, un Forum mondial pour les enfants et les jeunes qui réunit des dirigeants, des experts, des acteurs du changement et des personnes influentes, ainsi que des enfants et des jeunes. Le forum vise à accélérer les solutions éprouvées et nouvelles, à inspirer des engagements pour créer le changement, et à mobiliser les connaissances et les ressources pour faire progresser les droits de l'enfant afin d'atteindre les Objectifs de développement durable (ODD) d'ici 2030.

Accéder aux contenus multimedia ici

*A propos de CY21
L'UNICEF s'associe aux gouvernements du Botswana et de la Suède pour lancer, co-organiser et mobiliser le soutien à une initiative ambitieuse et nécessaire pour ramener les enfants et les jeunes sur l'agenda mondial.
L'objectif est que le Forum devienne la plateforme annuelle mondiale de réflexion et de création de partenariats réunissant toutes les parties prenantes intéressées par l'amélioration de la vie des enfants et des jeunes.
Un programme riche et engageant sur trois jours avec plus de 40 sessions et 100 intervenants de premier plan, le programme se concentre sur des thèmes prioritaires tels que le climat, la santé mentale, l'éducation, la pauvreté et la protection contre la violence.
La participation des enfants et des jeunes est au centre de cet événement, qui a été conçu avec un conseil consultatif de la jeunesse spécialement créé à cet effet. Dans de nombreuses sessions, les jeunes seront modérateurs, intervenants ou participants. En outre, le programme comprendra cinq présentations TED de jeunes militants d'Indonésie, d'Irlande, de Macédoine du Nord, du Soudan et du Zimbabwe, qui parleront de l'accessibilité, du climat, des conflits, etc.