Mariage précoce

Publié le 22 juin 2005 | Modifié le 28 décembre 2015

Les mariages précoces peuvent avoir de graves conséquences, tant en terme d'éducation que de santé.

En terme d'éducation, les filles, une fois mariées, ne retournent que très rarement à l'école.

La maltraitance est fréquente dans les mariages d'enfants. En outre, il arrive souvent que les enfants qui refusent de se marier ou qui choisissent leur futur conjoint contre la volonté de leurs parents soient punis, voire deviennent les victimes de « crimes d'honneur » commis par leur famille.

Enfin, en terme de santé, si le mariage précoce n’est pas une cause directe de mortalité, il reste l’un des facteurs aggravant les risques de mortalité maternelle et infantile, essentiellement à cause des grossesses prématurées, et les risques d'infections sexuellement transmissibles, y compris le VIH/Sida. Par ailleurs, chaque année, 8 000 jeunes filles développent une fistule (rupture entre la vessie et le vagin qui provoque l’incontinence).

Soutenir nos actions