Réhydratation : une nouvelle formule pour sauver des vies

Publié le 23 mars 2006 | Modifié le 24 décembre 2015

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’UNICEF ont annoncé aujourd’hui la création d’une nouvelle formule pour la fabrication de sels de réhydratation orale (SRO). Cette nouvelle formule permettra de mieux combattre les maladies diarrhéiques aiguës et de poursuivre le quatrième objectif du Millénaire pour le développement : réduire la mortalité infantile de deux tiers d’ici 2015.

La diarrhée est actuellement la seconde cause de mortalité infantile et tue chaque année 1,9 million de jeunes enfants, principalement par déshydratation.

La toute dernière formule de SRO contient moins de glucose et de sodium (245 mOsm/l au lieu de 311 mOsm/l). La concentration plus faible de la nouvelle formule permet une absorption plus rapide des fluides, réduit le besoin de fluides intraveineux et permet de soigner sans hospitalisation des enfants souffrant de diarrhée aiguë non-cholérique.

L’utilisation des SRO est la façon la plus simple, la plus efficace et la moins coûteuse de garder les enfants en vie pendant les épisodes de diarrhée. La solution de SRO est absorbée dans l’intestin grêle, remplaçant ainsi l’eau et les électrolytes perdus. En matière de qualité, l’OMS fournit pour cette formule les plus récents standards internationaux et l’UNICEF est l’un des premiers fournisseurs de SRO pour les pays pauvres. L’OMS et l’UNICEF ont conjointement diffusé des conseils pour la production de ces nouveaux SRO.

L’OMS et l’UNICEF recommandent que les pays fabriquent et utilisent les nouveaux SRO à la place de l’ancienne version. L’OMS et l’UNICEF aideront les autorités nationales à développer les lignes directrices et les procédures pour la nouvelle formule. Etablir la production locale de SRO sera une étape clé pour permettre aux pays de contrôler les maladies diarrhéiques.

Selon l’UNICEF et l’OMS, la réhydratation orale doit être combinée à des conseils sur les bonnes pratiques alimentaires. L’apport de suppléments en zinc (20mg de zinc par jour pendant 10 à 14 jours) et l’allaitement maternel continu pendant les périodes de diarrhée protègent contre la déshydratation et réduit la consommation de protéines et de calories afin d’avoir le meilleur impact sur la réduction de la diarrhée et de la malnutrition chez les enfants.

La monographie révisée de la nouvelle formule de SRO sera publiée dans la quatrième édition de The International Pharmacopoeia. Elle est également disponible sur le site Internet de l’OMS.

Des informations complémentaires sur la diarrhée sont disponibles sur le site Internet de l’UNICEF : la santé des enfants et des adolescents.

Des recommandations détaillées concernant l’approvisionnement et la production de SRO sont consultables dans le document conjoint OMS/UNICEF : « Oral Rehydration Salts : Production of the New ORS ».

Soutenir nos actions