Sombre journée à Gaza : 5 enfants tués dans des incidents liés au conflit

Publié le 06 mars 2006 | Modifié le 31 août 2015

Dans le premier incident, deux frères âgés de 14 et 15 ans ont été tués alors qu’ils étaient près d’un engin non explosé dans une mare à Bereij dans le sud de Gaza City.

Plus tard dans la journée, deux frères âgés de 11 et 15 ans et un autre garçon de 14 ans ont été tués lors d’une attaque aérienne.

Les incidents tragiques de lundi portent à 11 le nombre de décès liés au conflit d’enfants palestiniens pour 2006. L’organisation souligne l’importance du nombre de décès survenus lundi alors que le nombre de blessures et de décès d’enfants dans ce conflit était plutôt en diminution

Cette sombre journée de lundi illustre l’impact violent du conflit sur les enfants. L’UNICEF rappelle que tous les efforts doivent être faits pour protéger les enfants de la violence, leur assurer le droit à l’éducation, à la santé et aux loisirs comme le stipule la Convention des droits de l’enfant.

Depuis les années 1990, deux millions d’enfants sont morts, estime-t-on, des suites directes d’un conflit armé. Ils ont été trois fois plus nombreux – au moins 6 millions – à être atteints d’une incapacité physique permanente ou grièvement blessés.

Chaque année, entre 8 000 et 10 000 enfants sont tués ou mutilés par des mines terrestres. Plus d’un million d’enfants ont été rendus orphelins ou ont été séparés de leur famille par une guerre. Environ 300 000 enfants – garçons et filles de moins de 18 ans – sont enrôlés dans une vingtaine de conflits qui émaillent la planète.

Soutenir nos actions