L'univers UNICEF France

Le programme École amie
des droits de l’enfant vise à faire de l’école un lieu plus juste, plus inclusif et plus participatif.

Découvrir
Ville amie logo

297 villes et intercommunalités ont intégré le réseau Ville amie des enfants pour le mandat 2020/2026. Rejoignez le grand réseau Ville amie des enfants.

Découvrir
My Unicef logo

Trouvez des informations,
des activités ludiques et éducatives, des ressources pédagogiques ou comment créer un projet solidaire.

Découvrir
Photo d'illustration de la boutique solidaire de l'UNICEF France

Agissez en achetant solidaire

Offrez à vos proches des cadeaux qui ont du sens et qui contribuent concrètement à aider des enfants vulnérables.

Découvrir
© UNICEF

Un bébé de deux mois, neuvième enfant tué en Ukraine cette année

Genève/Kiev, le 7 février 2024 – « Au moins neuf enfants auraient été tués et 37 blessés en Ukraine depuis le début de l’année, alors que les vagues d’attaques meurtrières s’intensifient à travers le pays.

Au cours des dernières 48 heures, deux enfants auraient été tués, dont un à Lysychansk, dans l’oblast de Luhansk, et un bébé de deux mois à Zolochiv, dans l’oblast de Kharkiv.

La vague d’attaques depuis le début de l’année a endommagé et détruit des maisons, des sources d’énergie, des écoles, des jardins d’enfants et d’autres infrastructures civiles dans toute l’Ukraine.

Pour tenter de survivre, les enfants sont contraints de s’abriter dans des sous-sols glacés et humides et dans des stations de métro à travers le pays, souvent pendant des heures.

Les attaques ont endommagé et détruit des hôpitaux et d’autres installations de soins de santé, mettant davantage de vies en danger à mesure que les maladies, telles que la pneumonie, s’installent.

Les enfants résidant dans les zones de conflit endurent une réalité particulièrement éprouvante, alors que les attaques ont privé les familles de chauffage et d’accès à l’eau, dans des conditions où les températures dépassent rarement 0°C.

Dans l’ensemble du pays, plus de 1 820 enfants ont été tués ou blessés depuis l’escalade de la guerre il y a près de deux ans. Ce chiffre n’incluant que les rapports vérifiés par l’ONU, il est probable que le nombre réel soit plus élevé. En Fédération de Russie, il y a un peu plus d’un mois, trois enfants auraient été tués lors d’attaques à Belgorod.

L’UNICEF travaille sur le terrain dans toute l’Ukraine pour répondre aux besoins humanitaires immédiats des enfants et des familles, en fournissant des services et des fournitures qui sauvent des vies.

Nous appelons toutes les parties à protéger les civils et les infrastructures civiles et à respecter leurs obligations légales et morales de protéger les enfants et les infrastructures dont ils dépendent, quel que soit l’endroit où ils se trouvent. Les enfants et leurs familles ont besoin de paix. »