Vivre dans la peur et le manque : la réalité des enfants au Yémen

Publié le 19 décembre 2019

À cause de la guerre au Yémen, des familles entières sont confrontées à des problèmes de malnutrition, un phénomène qui touche un enfant sur trois.

Rahma Mohammed est épuisée. Elle et son mari luttent de toutes leurs forces depuis des mois pour nourrir leurs quatre enfants. Mais ils ont beau faire tous les sacrifices imaginables, la santé de leurs enfants décline à cause du manque de nourriture. Tous les six vivent à Sanaa, la capitale du Yémen. Il y a deux ans, la famille a fui le village d’Al-Mahwit, à l’ouest du pays, à cause de bombardements qui mettaient leur vie en danger. Mais la vie dans la capitale recèle d’autres angoisses.

Trop pauvres pour manger ou aller à l’hôpital

L’époux de Rahma est en situation de handicap et il n’est pas en mesure de parler. Le seul emploi qu’il a réussi à trouver consiste à transporter des légumes. Sa rémunération s’élève à un peu moins d’un euro par jour. Trop peu pour acheter suffisamment de nourriture pour toute la famille. Le couple a vu progressivement la santé de Salem, 7 mois, décliner. Chaque jour, le poids du tout-petit diminuait. Rahma ne parvenait pas à comprendre de quoi il retournait. Le pain et les quelques haricots qu’elle tentait de lui donner chaque jour semblaient n’avoir aucun effet. Et impossible d’amener le petit à l’hôpital : faute d’argent, il était impossible de payer le coût que représenterait un tel déplacement.

C’est la visite d’une équipe mobile financée par UNICEF qui a permis de trouver une solution au problème. Après avoir examiné les enfants, les membres de l’équipe sont parvenus à un diagnostic de malnutrition pour trois d’entre eux, dont le petit Salem. Des sachets d’aliments thérapeutiques ont été remis à Rahma pour assurer une rapide guérison de ses enfants. Des dossiers médicaux à leur nom ont été également été ouverts dans l’hôpital le plus proche pour qu’un suivi soit effectué, même à distance.

Des interventions comme celle-ci, nous en menons quotidiennement sur le terrain, pour sauver des enfants en situation d’urgence. Au Yémen, l’an dernier, nous avons pu prendre en charge 346 000 enfants. Dans 90% des cas, ils souffraient de malnutrition aiguë sévère. La guerre est tellement violente que le Yémen constitue aujourd’hui la plus grave crise humanitaire du monde. Plus de 11 millions d’enfants ont besoin d’une aide d’urgence. Nous ne pouvons pas leur tourner le dos. Soigner ces enfants et les aider, c’est créer une voie d’avenir pour eux et pour le Yémen.

Faites un don à UNICEF

Soutenir nos actions