Aide d’urgence pour les enfants du Népal : l’UNICEF lance un appel de 45 millions d’euros

Katmandou, 29 avril 2015 – Environ 1,7 million d’enfants ont maintenant besoin d’une aide d’urgence dans les zones les plus touchées par le séisme au Népal, selon l’UNICEF.

Ce chiffre a été donné lors du lancement d’un appel de 50,35 millions de dollars (un peu plus de 45 millions d’euros) pour apporter une assistance humanitaire aux enfants et à leurs familles, alors que le risque de maladies augmente. Cet appel fait partie de la demande de financements inter-agences qui permettra de répondre aux besoins les plus urgents au cours des 3 prochains mois.
Le séisme d’une magnitude de 7,9 a tué environ 5 000 personnes près de 9 700 blessés sont estimés à ce jour. Il a aussi conduit des dizaines de milliers de personnes à se regrouper sur des zones en plein air et dans des campements temporaires dans la vallée de Katmandou et le reste des districts les plus affectés.
« Tant de vies d’enfants ont été brisées et ils ont désespérément besoin d’un soutien vital, avec de l’eau potable, un abri et des installations sanitaires » a déclaré Tomoo Hozumi, représentant de l’UNICEF au Népal.
« Sans approvisionnement en eau potable, les maladies hydriques représentent un grand risque pour les enfants. De nombreuses familles sont sans abri et nous savons que les besoins vont augmenter, au fur et à mesure que nous recevons des informations plus précises sur les zones les plus isolées. »
L’UNICEF travaille avec ses partenaires pour apporter une assistance humanitaire incluant de l’eau potable et des abris. Les dernières interventions de l’UNICEF sont :
• Des tentes, des kits d’hygiène, des comprimés de purification pour l’eau, des seaux ont été acheminés à Gorkha (zone de l’épicentre du séisme) pour être distribués, là où la présence de cadavres entraine un risque de contamination. Du matériel d’urgence a également été acheminé à Kavre et Dhading.
•·A Bhaktapur, où seulement une personne sur 5 a accès à l’eau potable, l’UNICEF a livré des comprimés de purification pour l’eau, des seaux et des kits d’hygiène.
• Des camions-citernes fournissent de l’eau potable dans les 16 camps qui se sont improvisés dans la vallée de Katmandou.
• Des équipes identifient et prennent en charge les enfants qui ont été séparés de leur famille.
• L’UNICEF travaille avec ses partenaires à apporter une aide psychosociale aux enfants qui vivent dans les camps et qui ont vécu des chocs extrêmes.
Plus de 80 % des infrastructures de santé dans les 5 districts les plus sévèrement affectés ont été endommagés, ce qui entraine la prise en charge des patients à l’extérieur. 274 écoles sur 323 évaluées dans 16 districts affectés sont partiellement ou totalement détruites. Ce qui rend nécessaire la mise en place d’espaces temporaires pour protéger les enfants et leur permettre de reprendre une certaine normalité.
L’Unicef France a débloqué 500 000 euros pour soutenir les programmes d’aide d’urgence pour les enfants du Népal.
L'UNICEF France lance un appel à la générosité pour soutenir les interventions d'urgence au Népal en faveur des enfants et des familles victimes du séisme.
Pour faire un don : www.unicef.fr/urgences

Le communiqué de presse en PDF

Téléchargez ce communiqué de presse au format PDF

Les réseaux sociaux en parlent