Déclaration suite aux attaques à Alep en Syrie

Publié le 29 avril 2016 | Modifié le 29 avril 2016

Déclaration de Margaret Chan, directrice generale de l’OMS et Anthony Lake, directeur général de l’UNICEF sur les attaques contre les infrastructures médicales et les personnels de santé en Syrie.

Genève / New York, 29 avril 2016 - Nous nous associons aux très nombreuses voix qui expriment leur indignation face à l’attaque de l’hôpital Al Quds à Alep. Parmi les tués figurent deux médecins, dont le dernier pédiatre encore présent dans la ville, trois ambulanciers, et de nombreux patients parmi lesquels des enfants.

Nous sommes scandalisés par la fréquence alarmante des attaques sur le personnel et les structures de santé en Syrie. Ces incidents se produisent en pleine intensification des violences en particulier dans les régions au nord du pays.

Il y a quelques jours, un tir de mortier a tué un gynécoloque alors qu’il rentrait chez lui après avoir traité des civils blessés dans un centre de santé soutenu par l’UNICEF à Alep.

Ces attaques nous rappellent les énormes difficultés et dangers auxquels le personnel médical syrien est confronté quotidiennement. Ces travailleurs méritent plus que notre admiration. Ils méritent une plus grande protection.

Les attaques contre ces personnes, contre les établissements de santé ainsi que le refus de permettre l’accès aux services de santé et l’acheminement de fournitures et d’équipement médicaux partout en Syrie, ne sont pas seulement une violation flagrante du droit international humanitaire, mais privent les familles et les communautés de soins de santé essentiels quand ils en ont le plus besoin.

L'UNICEF et l'OMS demandent instamment à toutes les parties au conflit de mettre fin aux attaques contre les établissements de santé, contre le personnel et les ambulances et de permettre l’acheminement de fournitures et de services de santé aux nombreux civils innocents qui en ont désespérément besoin. Des milliers de vies sont en jeu.

A suivre sur Twitter

Soutenir nos actions