Dès la rentrée, de 6 à 77 ans, engagez-vous !

Publié le 13 juillet 2016 | Modifié le 05 octobre 2016

Jeunes, actifs, retraités, de 6 à 77 ans, quels que soient son âge et ses possibilités, il y a mille et une façons de s’engager aux côtés de l’UNICEF France, pour défendre la plus belle des causes, celle des enfants !

PARIS, le 13 juillet 2016 - Dans le cadre de sa campagne annuelle de recrutement de bénévoles, l’UNICEF France lance, cette année, de nouvelles formes d’engagement : de la possibilité de s’engager collectivement dès 6 ans(*) ou individuellement à partir de 10 ans, en tant que Jeune ambassadeur, au mécénat de compétences, du service civique au e-bénévolat, etc. L’idée est d’engager le plus grand nombre aux côtés de l’association et de sensibiliser le grand public dès le plus jeune âge au respect des droits de l’enfant partout dans le monde.

« Il n’y a pas d’âge pour s’engager et aider l’UNICEF à améliorer le sort des plus vulnérables ! En tant qu’héritiers du monde de demain, notre engagement est primordial pour contribuer à un avenir meilleur », s’enthousiasme Joseph, 19 ans, ancien Jeune ambassadeur, aujourd’hui étudiant UNICEF campus à Bordeaux. En effet, au-delà des activités traditionnelles du bénévolat bien connues du grand public, l’UNICEF France a décidé de s’adresser aux premiers concernés : les enfants et les jeunes. Ainsi, cette année, il sera possible de devenir Jeune ambassadeur de l’UNICEF, dès 6 ans, grâce aux clubs UNICEF développés dans les écoles primaires.

Pour les jeunes de 16 à 25 ans, l’UNICEF France propose de les accueillir pour des missions de Service Civique de 8 mois dans ses structures locales. Ainsi poussée par sa soif d’engagement, Laura, volontaire à UNICEF Rhône, s’est consacrée avec enthousiasme à l’une des missions proposées par l’association : « la cause des droits de l’enfant me tient à cœur et je pense que l’UNICEF a la capacité de faire changer les choses. Le fait de m’engager auprès de l’UNICEF me garantit le fait que mes actions ont un impact », explique-t-elle.

Avec 20 jeunes engagés en Service civique en 2015, l’UNICEF France a pour objectif d’en recruter 150 supplémentaires, en 2016.

Autre maillon essentiel pour l’association, la mobilisation sur notre territoire de bénévoles très impliqués dans la cause des droits de l’enfant. Outre la traditionnelle vente de cartes de vœux, les bénévoles ont également la possibilité d’apporter de l’utilité, du sens et du plaisir à leurs compétences par le biais de missions ou projets variés : sensibilisation du public, recherche de partenariats privés, publics et institutionnels, organisation de manifestations locales, création d’événements, collecte de fonds, etc. « Le bénévolat est une source d’enrichissement personnel. On reçoit autant qu’on donne. C’est important de rendre ce qu’on a eu la chance de recevoir », affirme Geneviève, bénévole depuis 3 ans à UNICEF Nord.

L’UNICEF France lance un appel à la rentrée pour que chacun se mobilise et que tous ensemble, nous ré-imaginions l’avenir, pour construire un monde digne des enfants. Pour s’engager aux côtés de l’UNICEF France : www.unicef.fr/engagement

(*) A partir de la rentrée 2016, dès 6 ans, les enfants pourront devenir Jeunes ambassadeurs de l’UNICEF France, en étant membres des Clubs UNICEF, lesquels peuvent être développés par tous les acteurs de l’éducation dès l’école primaire et dans toutes les structures municipales extra et périscolaires.