Est de la RDC : préparation de la rentrée des classes dans les zones touchées par Ebola

Publié le 29 août 2018 | Modifié le 29 août 2018

Alors que plus de 82 500 enfants se préparent pour la nouvelle année scolaire dans les zones touchées par le virus Ebola à l’est de la République démocratique du Congo (RDC), l'UNICEF renforce ses programmes d’éducation, de santé et d’eau, d’assainissement et d’hygiène, afin que les écoles soient un environnement d’apprentissage sûr pour les enfants et leurs enseignants.

Paris, le 28 août 2018 - Le gouvernement de la RDC a récemment pris la décision de procéder à la rentrée scolaire dans les provinces touchées du Nord-Kivu et de l'Ituri, où quelque 250 écoles sont situées dans les zones de santé affectées par le virus Ebola.

« L'éducation est un droit pour chaque enfant et est essentielle pour que les enfants se développent pleinement. Particulièrement en temps de crise comme une épidémie d'Ebola, les écoles sont importantes pour que les enfants trouvent la stabilité, apprennent les gestes de prévention et bénéficient d'un soutien psychosocial », a déclaré le Dr Gianfranco Rotigliano, représentant de l'UNICEF en RDC au retour de Mangina, l’épicentre de l’épidémie. « Tous les efforts doivent être déployés pour assurer une rentrée scolaire en toute sécurité », a-t-il ajouté.

Les directeurs d'école et les enseignants recevront une formation sur la prévention et la protection contre Ebola et sur la manière d'éduquer les enfants sur les bonnes pratiques d'hygiène afin d'éviter la propagation du virus. Pour que les écoles des zones de santé touchées soient bien préparées, l’UNICEF distribuera des thermomètres laser, des unités de lavage de mains, ainsi que des mégaphones et des affiches de prévention.

L'UNICEF et ses partenaires collaborent pour :

  • former les directeurs d'école et plus de 1.750 enseignants dans les zones de santé touchées, sur la maladie et les mesures de protection contre le virus ;
  • organiser des activités de sensibilisation pour les comités de parents et les autorités locales au sujet des mesures de prévention dans chaque école concernée ;
  • préparer les enseignants à sensibiliser tous les enfants en début d'année scolaire aux bonnes pratiques d'hygiène pour contenir la propagation du virus ;
  • distribuer 500 thermomètres laser - 2 dans chaque école - pour surveiller la situation sanitaire des enfants ;
  • installer 1.500 unités de lavage des mains - 6 dans chaque école - pour promouvoir le lavage des mains et l’hygiène ;
  • distribuer des mégaphones et des affiches de prévention dans chaque école.
Pour accéder aux contenus multimedia...