Syrie : A Alep, les enfants « vivent un cauchemar éveillé »

Publié le 28 septembre 2016 | Modifié le 05 octobre 2016

Selon  Justin Forsyth, le Directeur exécutif adjoint de l'UNICEF, les enfants piégés d’Alep « vivent un cauchemar éveillé ». 

New York, le 28 Septembre 2016 - Au moins 96 enfants ont été tués et 223 ont été blessés à l’Est d’Alep depuis vendredi, selon l'UNICEF.

« Les enfants d'Alep sont pris au piège dans un cauchemar éveillé », a déclaré le directeur exécutif adjoint de l'UNICEF, Justin Forsyth. « Il n'y a pas de mots pour décrire la souffrance qu'ils endurent. »

Le système de santé à l’Est d’Alep est en ruine avec seulement 30 médecins, pratiquement aucun équipement ni matériel médical d’urgence pour soigner les blessés, et un nombre toujours croissant de cas de traumatismes.

Un médecin sur place a indiqué à l'UNICEF que les enfants ayant de faibles chances de survivre sont trop souvent laissés pour morts, compte tenu de la capacité d’accueil limitée et du manque d’équipements.

«  Rien ne justifie de telles attaques sur les enfants et un tel manque de respect pour la vie humaine. Nous n’avons jamais vu une telle souffrance – et de tels traumatismes pour les enfants. » 

A suivre sur Twitter...

Soutenir nos actions