Tsunami : comment UNICEF intervient dans l’urgence pour les enfants

Tsunami : comment UNICEF intervient dans l’urgence pour les enfants

Dévastateurs et très souvent meurtriers, les tsunamis surviennent après des séismes ou des éruptions volcaniques, décuplant les dommages humains et matériels et mettant gravement en danger les enfants.

Par leur ampleur et leur force, les tsunamis sont des phénomènes redoutables qui représentent un danger considérable pour les enfants, d’autant plus qu’ils ne surviennent jamais seuls. Des vagues immenses, parfois hautes de 30 mètres, déferlent de la mer vers les côtes et peuvent potentiellement détruire toutes les constructions sur leur passage. Pour mieux saisir l’impact destructeur d’un tsunami, il faut comprendre comment il naît.

Avec un kit d'urgence, je sauve des enfants victimes de catastrophes naturelles.

Qu’est-ce qui provoque un tsunami ?

L’apparition d’un tsunami est directement liée à un séisme ou une éruption volcanique. Ces événements naturels, qui peuvent eux-mêmes avoir des conséquences dévastatrices, provoquent parfois le déplacement d’énormes masses d’eau. Des ondes se propagent alors dans l’eau, provoquant d’imposants mouvements de vagues qui, lorsqu’elles atteignent les côtes, peuvent tout faucher sur leur passage.

Quel est le tsunami le plus meurtrier ?

Le tsunami survenu à Sumatra en Indonésie en 2004 fait partie des plus meurtriers : 167 000 personnes sont mortes et la moitié de ces victimes sont des enfants, rappelle l’UNICEF. Parmi les survivants, 400 000 ont perdu leur maison. Le raz-de-marée a eu des répercussions le long de 800 kilomètres de côtes.

L’intervention d’UNICEF suite à un tsunami

Dans de telles conditions, UNICEF met tout en œuvre pour intervenir au plus vite et mettre les enfants et leurs familles hors de danger. Dans ces situations d’urgence, les efforts se concentrent autour de la fourniture d’eau potable, de l’assainissement et de l’organisation de campagnes de vaccination pour prévenir l’apparition d’épidémies. UNICEF se charge également d’apporter une aide psychologique pour permettre aux plus jeunes de surmonter cette expérience traumatisante. Une fois ces domaines couverts, la priorité a consisté à permettre aux enfants de retourner à l’école.

Les actions d’UNICEF sur le long terme

Au terme de la phase d’urgence, UNICEF continue à agir en faveur du développement : renforcement des services de santé, investissements pour la petite enfance et l’éducation, intégration de bonnes pratiques face aux catastrophes dans les programmes scolaires et formation des fonctionnaires pour une meilleure prise en compte des problèmes d’exploitation sexuelle et de trafic d’enfants.

Inscrivez-vous

Suivez toutes les actualités de l'UNICEF

Soutenir nos actions