13-Septembre : journée mondiale du legs en faveur des associations

Avantageux et généreux, un legs à l’UNICEF est un moyen efficace pour sauver la vie d’enfants et optimiser sa succession. A l’occasion de la journée mondiale du legs en faveur des associations, les Collectivités amies des enfants peuvent relayer la campagne lancée par l’UNICEF.

Le 13 septembre marque la Journée mondiale du legs en faveur des associations : l’occasion pour l’UNICEF France de rappeler que ce type de don est un formidable vecteur de ressources pour soutenir et pérenniser les programmes de l’UNICEF en faveur des enfants à travers le monde.

De nombreux donateurs et particuliers ont fait le choix de transmettre à l’UNICEF tout ou partie de leur patrimoine. Cette transmission de biens présente plusieurs avantages, dont celui d’être exonéré de droits de successions pour les héritiers indirects, sous certaines conditions. Pour faire un legs à l’UNICEF, il suffit de rédiger ses volontés par testament en désignant l’UNICEF France, qu’il est ensuite conseillé de transmettre à un notaire afin d’éviter tout risque de perte et/ou de destruction.
 
Agir directement en faveur des enfants
Souvent mal connue, cette forme de générosité mérite votre attention :

- Un legs d’une maison, vendue au prix de 130 000 € permet de construire plus de 10 écoles
- Un legs d’un compte titre de 7 000 € permet l’achat de 3 000 moustiquaires pour lutter contre le paludisme qui tue un enfant toutes les 60 secondes en Afrique

Pour en savoir plus, consultez notre site dédié au legs.

Vu sur: https://www.unicef.fr/article/suzanne-86-ans-testatrice-aider-c-est-ce-que-je-veux-vraiment

Soutenir nos actions