250 000 enfants éthiopiens en danger

Publié le 09 août 2009 | Modifié le 31 mai 2016

L’Ethiopie connaît une grave crise nutritionnelle. Près de 250 000 enfants de moins de 5 ans sont menacés par la malnutrition. Et des cas de grippe A (H1N1) ont été enregistrés.

Il y a urgence pour les enfants éthiopiens. Le retard et la faiblesse des pluies qui arrosent normalement le pays entre février et mai ont mis les familles en danger. Les récoltes ne seront pas suffisantes pour permettre aux Ethiopiens de se nourrir pendant la seconde moitié de l’année. L’Unicef estime que 242 000 enfants de moins de 5 ans seront touchés cette année par la malnutrition aiguë sévère, la forme la plus grave de malnutrition. Ces derniers mois, de plus en plus d’enfants ont été admis dans les centres de nutrition thérapeutique. Une grande partie d’entre eux souffre également d’autres maladies, notamment infectieuses.

Paludisme et grippe A

Le manque d’eau potable aggrave encore la situation. Plus de 100 personnes sont ainsi mortes de diarrhées aiguës entre janvier et mi-juin. Les admissions dans les centres de soins ont augmenté depuis début juillet. Paludisme, infections respiratoires… et grippe A depuis peu. Pour l’instant, six cas de grippe porcine H1N1 ont été répertoriés en Ethiopie.
Combinée à ces maladies, la malnutrition est une cause sous-jacente de plus de la moitié des morts d’enfants dans le pays.

Pour faire face à cette crise, notamment nutritionnelle, l’Unicef doit agir vite sur le terrain. 62 000 enfants de moins de 5 ans sévèrement malnutris ont déjà été soignés pendant la première moitié de l’année 2009. Un enfant qui souffre de malnutrition aiguë sévère court 30 à 50% de risques de mourir. Nourriture, soins, eau potable… Les enfants éthiopiens ont besoin de secours.

La malnutrition : un fléau qui frappe plusieurs pays

Agir, grâce à l'opération "Les Briques de la vie"

En savoir plus

Financer cette aide humanitaire

Le gouvernement français a fait don de 500 000 euros à l’Unicef pour la nutrition en Ethiopie. Une somme qui servira à traiter les enfants atteints de malnutrition aiguë sévère avec 95 tonnes de nourriture thérapeutique prête à consommer. Et des médicaments pour 10 000 enfants sévèrement malnutris dans 15 districts éthiopiens affectés par la crise nutritionnelle. Ces fonds permettront également de former des agents médicaux.

Soutenir nos actions