36 000 enfants vaccinés au camp de Vavuniya

Publié le 03 août 2009 | Modifié le 29 décembre 2015

Une grande campagne de vaccination contre la rougeole débute cette semaine au Sri Lanka parmi les déplacés. 280 000 personnes vivent toujours dans des camps et des communautés d’accueil.

Une priorité pour l’Unicef au Sri Lanka : vacciner les enfants vivant actuellement dans les camps de déplacés du nord du pays. Le gouvernement, les agences des Nations unies et leurs partenaires travaillent ainsi pour atteindre l’objectif d’au moins 36 000 enfants vaccinés contre la rougeole. Ces derniers mois, cette maladie a fait quelques éruptions sporadiques au sein de cette population à risque. Il est donc urgent de vacciner les enfants de moins de cinq ans. «Les enfants de moins de cinq ans sont les plus vulnérables dans une population donnée, notamment dans les situations d'urgence. Cette campagne permettra de sauver des vies» explique Desiree Jongsma, la représentante par intérim de l'Unicef dans le pays. Les enfants atteints par cette campagne recevront également des doses de vitamine A et des tablettes vermifuges ainsi qu'un vaccin contre la polio.

Près de 100 sages-femmes et 1 200 volontaires participeront à cette opération d’envergure dans 30 centres mis en place à Vavuniya. C’est là que réside la majorité des 280 000 personnes qui ont fui les combats entre les Tigres de libération de l'Eelam tamoul (LTTE) et les forces gouvernementales.

La rougeole reste l’une des principales causes de décès dans le monde parmi les enfants, notamment dans les pays qui subissent ou se relèvent d'une situation d'urgence.

Soutenir nos actions