L'univers UNICEF France

Le programme École amie
des droits de l’enfant vise à faire de l’école un lieu plus juste, plus inclusif et plus participatif.

Découvrir
Ville amie logo

En 2021, 264 villes ont intégré le réseau Ville amie des enfants 2020/2026.
Rejoignez le grand réseau
Ville amie des enfants.

Découvrir
My Unicef logo

Trouvez des informations,
des activités ludiques et éducatives, des ressources pédagogiques ou comment créer un projet solidaire.

Découvrir
Photo d'illustration de la boutique solidaire de l'UNICEF France

Agissez en achetant solidaire

Offrez à vos proches des cadeaux qui ont du sens et qui contribuent concrètement à aider des enfants vulnérables.

Découvrir
© UNICEF/UN0406795/Andrianantenaina

À Madagascar, les enfants sont au bord de la famine

La situation dans le sud de Madagascar est très inquiétante. Avec l’aggravation de la sécheresse, près d’un demi-million d’enfants de moins de cinq ans pourraient souffrir de malnutrition aiguë au sud du pays, dont 110 000 dans un état grave.

Que se passe-t-il dans le sud de Madagascar ?

Le pays fait face à plusieurs années consécutives de sécheresse et cela a des répercussions sur les récoltes et l’approvisionnement de la population en matières premières. 

Quelle est la situation de la sécurité alimentaire à Madagascar ? 

Le sud de Madagascar est confronté à une véritable crise nutritionnelle, alors que le pays doit faire face à la pire sécheresse depuis des décennies. La famine n’a pas encore été déclarée mais les familles et les enfants ont du mal à se nourrir et souffrent en silence. Les champs et les cultures sont endommagés par la sécheresse, la déforestation, les tempêtes de sable et l’érosion des sols, effets du changement climatique. Selon nos estimations, 14 000 personnes vivent dans des conditions extrêmes d’insécurité alimentaire.

La vie des enfants est-elle en danger ?

Les enfants risquent d’être les victimes de cette situation dramatique. À Madagascar, l’ombre de la famine plane sur les enfants et la malnutrition des enfants devrait quadrupler. Un enfant qui souffre de malnutrition risque neuf fois plus de de mourir qu’un enfant en bonne santé. On estime que 500 000 enfants de moins de cinq ans souffriront de malnutrition d’ici avril 2022, dont 110 000 de malnutrition aigüe sévère.

Que fait UNICEF pour faire face à cette crise ?

Plus de 30 000 enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère ont été traités entre janvier et avril 2021. UNICEF fournit également une aide financière sous forme de transfert de fonds à près de 7 000 familles, dont 21 000 enfants, pour leur permettre d’acheter des aliments, malgré la situation.
De janvier à juin 2021, avec l’appui de nos partenaires, nos équipes ont soutenu plus de 264 000 personnes touchées par la sécheresse. Nous avons assuré l’acheminement d’eau aux ménages par des camions et nous avons réhabilité les réseaux d’approvisionnement et les points d’eaux pour permettre aux familles d’avoir accès à l’eau potable.

don-unicef

Des vies peuvent être sauvées : mobilisez-vous à nos côtés pour les enfants de Madagascar. 

Le saviez vous ? 75% de votre don est déductible de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 1000€ par an.
FAITES UN DON