Afghanistan : nouveau vaccin contre la polio

Publié le 14 décembre 2009 | Modifié le 31 août 2015

L’Afghanistan devient le premier pays dans lequel le vaccin oral « bivalent » contre la polio est utilisé lors d’une campagne de vaccination. Un moyen de lutter efficacement contre cette maladie aux séquelles lourdes et pourtant parfaitement évitable.

Une seule dose de vaccin pour combattre deux types (1 et 3) de polio. Une campagne de vaccination est lancée cette semaine en Afghanistan : 2,8 millions d’enfants de moins de cinq ans devraient bénéficier du vaccin oral bivalent dans les régions du sud et de l’est du pays. 4 millions de doses de ce vaccin sont fournies par l’Unicef avec l’aide financière de l’Agence canadienne pour le développement international.

L’utilisation du vaccin bivalent contre la polio dans cette campagne massive est un réel progrès dans les efforts d’éradication de cette maladie. Ellepermettra de rationnaliser le nombre de campagnes de vaccination dans le pays et de mettre l’accent sur la qualité de ces opérations. Pour s’assurer que tous les enfants des districts concernés bénéficient bien de cette campagne, 21 000 soignants passeront cette semaine de maison en maison dans 14 provinces.

100 000 enfants privés de vaccin ?

7,5 millions d’enfants ont bénéficié des six étapes de vaccination contre la polio à l’échelle nationale cette année. Et quatre campagnes supplémentaires dans le sud et l’est de l’Afghanistan ont également été menées pour arrêter et éviter la propagation du virus à d’autres parties du pays. Entre janvier et novembre 2009, 31 cas de polio ont été enregistrés dans le pays, essentiellement concentrés au sud. Avec les déplacements de population entre zones non touchées par le virus de la polio et celles où des cas ont été enregistrés, l’éradication de la maladie reste un véritable défi.

En raison de l’insécurité, qui empêche l’accès à certaines zones, 100 000 enfants pourraient cependant être hors d’atteinte des campagnes de vaccination .
 

Soutenir nos actions