Aidez les enfants syriens à vaincre la polio

Publié le 28 juillet 2014 | Modifié le 28 décembre 2015

L’UNICEF déploie une campagne de vaccination contre la polio en Syrie, dont la première étape vient de se terminer. Alors que le taux de couverture vaccinale a chuté de 99 à 52%, l’objectif est de vacciner près de 3 millions d’enfants syriens, dont 765 000 situés dans les zones les plus difficiles d’accès.

Maraba est une petite ville en banlieue de la capitale Damas. Il y a quelques semaines, une équipe mobile de professionnels de santé arpentait les rues pour alerter les habitants sur la résurgence de la polio et ses risques. Prévention et sensibilisation, deux missions essentielles de nos équipes sur le terrain.
Omar habite cette ville de Maraba, et lorsqu’il entendit l’équipe mobile, il informa aussitôt ses voisins. Il leur proposa d’emmener lui-même leur garçon pour qu’il se fasse vacciner à son tour comme ses propres enfants.
 
Cette scène de vie en est une parmi des dizaines quotidiennes en Syrie qui montrent le rôle crucial de l’UNICEF auprès des enfants. Les parents comprennent l’importance de la vaccination, mais le point bloquant est ailleurs…

Atteindre tous les enfants malgré l’entrave à l’aide humanitaire

En octobre 2013, la polio a fait sa triste réapparition en Syrie après 14 ans d’absence, à cause de l'interruption de la vaccination systématique, de la détérioration dramatique du système de santé (environ 60% des hôpitaux ont été détruits ou endommagés), et des déplacements continus de population à l'intérieur et hors du pays.
Suite à la vague d’épidémie, l’UNICEF lança une vaste campagne de vaccination contre la polio, dont l’objectif est de vacciner près de 3 millions d’enfants syriens. Mais dans un pays en conflit depuis plus de 3 ans, les accès à l’aide humanitaire sont obstrués. Atteindre chaque enfant en tous lieux devient une mission difficile et un enjeu primordial de santé pour des millions d’enfants syriens. « Tant que nous n'avons pas un accès sans entrave à l'intérieur de la Syrie, dans les zones qui sont en état de siège et qui sont difficiles à atteindre, la poliomyélite ne sera pas contenue, explique Juliette Touma, porte-parole de l’UNICEF en Syrie. La polio ne connait ni frontière ni check-points. C’est un virus qui n’a pas besoin de passeport, il peut voyager librement… »
 
Alors pour atteindre chaque enfant en Syrie, l’UNICEF a dû définir un plan bien précis : soutenir financièrement des associations locales qui se chargent d’envoyer des équipes mobiles d’infirmières et de médecins dans les zones les plus reculées et sinistrées par le conflit.
De village en village, de maison en maison, jour après jour, ces professionnels de santé parviennent à vacciner les enfants syriens. Non sans mal. « Dans certaines localités que nous avons visitées, raconte une infirmière, des parents n’étaient absolument pas au courant de l’épidémie de polio et l’intérêt vital de la vaccination pour leurs enfants. Il fallait donc les informer, en allant à la rencontre directe des populations ».
À titre d’exemple, en avril dernier plus de 27 000 enfants de Douma et Harasta, deux villes assiégées en banlieue de Damas, ont enfin pu être vaccinés après 2 ans d’attente à cause de l’entrave à l’aide humanitaire !

 

Vos dons permettront d’assurer la suite de la campagne de vaccination

La première phase de la campagne de vaccination vient de s’achever. Maintenant, une deuxième phase débute avec des difficultés logistiques supplémentaires pour atteindre les enfants. L’UNICEF estime que 765 000 enfants de moins de 5 ans doivent être vaccinés. Or, ces milliers d’enfants vivent dans des zones encore plus difficiles d’accès, ce qui complique davantage le travail des humanitaires.
 
« Vacciner chaque enfant syrien est le plus grand challenge de l’UNICEF en Syrie » explique le docteur Iman Bahnas, un de nos spécialistes en matière de santé.
Grâce à vos dons, l’UNICEF a mis en place de nombreux programmes  pour les enfants syriens (santé, protection, eau et assainissement, nutrition, éducation). Mais comme vous le constatez, la bataille contre la polio est loin d’être gagnée.
 
Aidez les enfants syriens à vaincre la polio.
Faites un don !
 
Merci de votre soutien.
 
Pour en savoir plus :
Toutes nos actualités sur l’urgence Syrie
Syrie, 3 ans de conflit : état de siège pour les enfants   
Enfants syriens : NON à une génération perdue !
L’avenir en danger des enfants syriens déscolarisés

 

En savoir plus

En quoi consiste cette campagne de vaccination de l’UNICEF ? 
Débutée en octobre 2013, cette campagne est la plus importante campagne de vaccination contre la polio jamais entreprise au Moyen-Orient.
Au total, elle doit permettre de vacciner 25 millions d'enfants de moins de 5 ans.
Elle se déroule dans 7 pays : Syrie, Irak, Liban, Jordanie, Turquie, Palestine et l’Égypte.
 
En Syrie particulièrement, l’objectif est de vacciner près de 3 millions d’enfants.

 

Inscrivez-vous

Suivez toutes les actualités de l'UNICEF

Soutenir nos actions