Bangladesh : les enfants réfugiés rohingyas ont bénéficié du programme de vaccination

Publié le 21 avril 2022

Cette semaine, les enfants réfugiés rohingyas de Bhasan Char, au Bangladesh, sont vaccinés dans le cadre d'un programme de vaccination systématique des enfants.

Dhaka, le 21 avril 2022 - L'UNICEF fournit une assistance technique et financière au gouvernement du Bangladesh pour soutenir la vaccination des enfants à Bhasan Char. Alors que les enfants réfugiés rohingyas ont reçu quelques vaccins depuis leur arrivée sur l'île dans le cadre de deux campagnes ad hoc, cette semaine marque l'inauguration du premier programme régulier de vaccination des enfants à Bhasan Char.

Les enfants réfugiés rohingyas ont besoin d’être vaccinés

« Nous n'avons pas de temps à perdre. Un terrain perdu signifie des vies perdues. Les enfants réfugiés rohingyas de Bhasan Char ont besoin d'être vaccinés, sinon les conséquences peuvent être mortelles », a déclaré George Laryea-Adjei, directeur régional de l'UNICEF pour l'Asie du Sud.

Le Directeur régional de l'UNICEF s'est joint aux agents de santé du gouvernement pour effectuer les vaccinations des enfants lors de sa visite à Bhasan Char les 20 et 21 avril.

« Le programme de vaccination systématique des enfants à Bhasan Char suit le programme national élargi de vaccination (PEV) du gouvernement du Bangladesh. Il comprend des vaccinations contre la diphtérie, la coqueluche, le tétanos, l'hépatite B, le Hib, la polio, la pneumonie, la tuberculose, la rougeole et la rubéole », a déclaré le Dr Md. Shamsul Haque, Directeur pour la santé de la mère, du nouveau-né, de l'enfant et de l'adolescent au ministère de la Santé et de la Famille.

Les familles de réfugiés rohingyas ont commencé à être transférées des camps de réfugiés de Cox's Bazar vers l'île de Bhasan Char il y a un peu plus d'un an. On estime qu'il y a maintenant bien plus de 10 000 enfants sur l'île. L'UNICEF, le HCR, l'OMS et d'autres partenaires travaillent ensemble pour aider le gouvernement à fournir des services de santé et autres sur Bhasan Char.

La vaccination est l’une des plus grande avancées en matière de santé publique 

« Quel que soit le défi ou l'éloignement du lieu, nous devons faire tout notre possible pour atteindre les garçons et les filles les plus à risque et les plus marginalisés, peu importe qui ils sont et où ils se trouvent », a déclaré le Directeur régional de l'UNICEF.

Les vaccins restent l'une des plus grandes avancées en matière de santé publique, donnant aux enfants une chance équitable de survivre, de s'épanouir, de marcher, de jouer et d'apprendre. Le programme de vaccination précède de peu la commémoration mondiale de la Semaine mondiale de la vaccination, célébrée chaque année la dernière semaine d'avril, qui vise à attirer l'attention du monde sur les millions d'enfants qui ne reçoivent toujours pas les vaccins qui leur sauveraient la vie.

Notes aux rédacteurs :

Le matériel multimédia est disponible ici