L'univers UNICEF France

Le programme École amie
des droits de l’enfant vise à faire de l’école un lieu plus juste, plus inclusif et plus participatif.

Découvrir
Ville amie logo

En 2021, 264 villes ont intégré le réseau Ville amie des enfants 2020/2026.
Rejoignez le grand réseau
Ville amie des enfants.

Découvrir
My Unicef logo

Trouvez des informations,
des activités ludiques et éducatives, des ressources pédagogiques ou comment créer un projet solidaire.

Découvrir
Photo d'illustration de la boutique solidaire de l'UNICEF France

Agissez en achetant solidaire

Offrez à vos proches des cadeaux qui ont du sens et qui contribuent concrètement à aider des enfants vulnérables.

Découvrir
Resma Begum, une élève d'une école soutenue par l'UNICEF à Sunamganj, inondée lors des fortes inondations du nord-est du Bangladesh, se fraie un chemin à travers les eaux de crue pour se rendre en classe le 17 mai 2022. © UNICEF/UN0641538/Begum

Bangladesh : plus de 1,5 million d'enfants en danger suite aux inondations dévastatrices

Dhaka, le 23 mai 2022 – Plus de 1,5 million d’enfants sont exposés à un risque accru de maladies d’origine hydrique, de noyade et de malnutrition en raison des inondations de grande ampleur dans le nord-est du Bangladesh. L’UNICEF est sur le terrain avec des partenaires gouvernementaux et non gouvernementaux pour répondre aux besoins urgents des enfants et de leurs familles en matière de sécurité, de santé, de nutrition, d’eau potable et d’éducation.

Plus de quatre millions de personnes dans cinq districts du nord-est du Bangladesh – Sylhet, Sunamganj, Habiganj, Netrokona et Maulvibazar – sont affectées par d’importantes inondations. Les districts de Sylhet et de Sunamganj ont été les plus durement touchés, l’eau s’écoulant au-dessus des seuils critiques. Des terres agricoles et des infrastructures essentielles, notamment des centrales électriques et des écoles, ont été submergées.

Des cas de diarrhée, d’infection respiratoire et de maladies de la peau ont déjà été signalés. Au moins trois enfants sont morts après avoir été frappés par la foudre.

Des centaines d’écoles sont désormais fermées, compromettant encore davantage l’éducation des enfants. Après 18mois de fermetures d’écoles en raison de la pandémie ces dernières années, les enfants sont une fois de plus privés d’apprentissage.

De dégâts dramatiques

«Les dégâts que subissent la population, les habitations et les écoles sont dramatiques. Dans cette catastrophe, comme dans la majorité des autres, les enfants sont les plus vulnérables. L’UNICEF est sur le terrain pour protéger les enfants et répondre à leurs besoins urgents, en soutenant le gouvernement et en travaillant en étroite collaboration avec nos partenaires locaux», a déclaré M. Sheldon Yett, Représentant de l’UNICEF au Bangladesh.

L’UNICEF soutient la réponse du gouvernement bangladais aux inondations en fournissant de l’eau potable, des kits d’hygiène, du lait thérapeutique et des kits d’apprentissage. L’UNICEF travaille également en étroite collaboration avec le Département des services sociaux pour s’assurer que les travailleurs sociaux se mobilisent pour garantir la protection et la sécurité des enfants. La sensibilisation à la prévention des noyades dans les communautés est au centre de l’intervention.

Plus d’articles

Voir plus