Bilan Unicef France 2011 : 61,4 millions d’euros en appui au terrain

Publié le 03 août 2012 | Modifié le 31 mai 2016

En 2011, les ressources de l’Unicef France se sont élevées à plus de 90 millions d’euros, dont 70,2 millions collectés grâce à la générosité des particuliers. La contribution de l’Unicef France aux programmes de l’Unicef dans le monde a atteint 61,4 millions d’euros. La part de nos missions sociales financées par la générosité du public a augmenté de 3 points pour atteindre 81%.

Une augmentation de 13,32% de nos ressources

Au total, nos ressources se sont élevées en 2011 à 90,9 millions d’euros, en augmentation de 13,32% par rapport à 2010. Les ressources de l’UNICEF France proviennent surtout (à 82%) de la générosité publique (dons et legs), mais également des recettes de la vente des cartes et produits solidaires, des événements et des partenariats avec les entreprises, etc. Malgré la crise, les Français ont largement soutenu l’UNICEF France : 70,2 millions d’euros ont été collectés auprès de particuliers ; la part de la générosité publique s’est donc accrue cette année (+3 points), et en particulier celle des donateurs réguliers, car pour la première fois, ils représentent la première source de collecte de l’UNICEF France.

Une mobilisation massive pour la Corne de l’Afrique

La Corne de l’Afrique a connu en 2011 une pluviométrie très inférieure à la moyenne, provoquant une sécheresse prolongée. La rareté des récoltes et l’augmentation des prix des denrées ont entraîné une crise nutritionnelle de grande ampleur menaçant directement les enfants. Une crise aggravée par le conflit et l’insécurité en Somalie. Grâce à la mobilisation massive de nos donateurs et partenaires (entreprises, collectivités locales et territoriales, grands donateurs), l’UNICEF France a collecté 12,5 millions d’euros afin de répondre aux besoins humanitaires de la région.

Une importante contribution pour les enfants du monde

La contribution de l’UNICEF France aux programmes de l’Unicef dans le monde s’est, au total, élevée à 61,4 millions d’euros - en augmentation par rapport à 2010 (53,9 millions d’euros) :
- 32,8 millions d’euros ont été dévolus aux ressources régulières de l’UNICEF qui les a affectés à ses priorités stratégiques
- 11,6 millions d’euros ont été affectés à des programmes spécifiquement soutenus par l’UNICEF France. En 2011, l’UNICEF France a directement financé 48 programmes dans 35 pays
- 17 millions d’euros ont été dédiés aux urgences, dont 12 millions d’euros à la crise nutritionnelle dans la Corne de l’Afrique.

Un taux de missions sociales en augmentation

La part de nos missions sociales financées par la générosité du public a augmenté de 3 points par rapport à 2010, pour atteindre 81%. Nous avons consacré 5,7 millions d’euros à nos missions de plaidoyer et de défense des droits de l’enfant en France : organisation d’une conférence internationale consacrée au sida de l’enfant, montée en puissance des programmes « engagements jeunes » et de l’initiative  « collectivités territoriales », création d’une entité « Relations avec les pouvoirs publics »… Nos coûts de recherche de fonds se situent à 16%, et nos frais de fonctionnement à 3%.

Les chiffres clés de l’UNICEF France en 2011

- 61,4 millions d’euros ont été transférés par l’UNICEF France à l’Unicef international.
- 48 programmes de développement sont financés directement par l’UNICEF France dans 35 pays, pour 11,6 millions d’euros.
- L’UNICEF France a soutenu 19 situations d’urgence, pour 17 millions d’euros, dont 12 millions d’euros pour la crise nutritionnelle dans la Corne de l’Afrique.
- Plus de 525 000 donateurs ont soutenu l’action de l’Unicef France, dont plus de 166 000 par prélèvement automatique.
- 6155 bénévolesrelaient l’action de l’Unicef en France. Ces bénévoles sont réunis dans 76 comités départementaux. À Paris, le siège de l’UNICEF France compte 107 salariés.
-Quand un donateur donne 100€ à l’UNICEF France, plus de 81€ profitent aux enfants, 16€ sont utilisés pour la recherche de fonds, et 3€ pour les frais de fonctionnement.