Clarence Jaccard-Briat, nouvelle directrice générale d'UNICEF France

Publié le 04 mars 2021

Première femme à ce poste, Clarence Jaccard-Briat est nommée directrice générale d'UNICEF France. Haute-fonctionnaire de l’Etat, elle succède à Sébastien Lyon à la tête de l’institution chargée de défendre les enfants les plus vulnérables en France et dans le monde.

Paris, le 4 mars 2021 - UNICEF France accueillera le 8 mars sa nouvelle directrice générale, Clarence Jaccard-Briat, haute-fonctionnaire de l’Etat. Elle a pour mission de conduire le Comité français de l’agence des Nations unies qui veille au respect des droits des enfants en France et dans le monde, et de poursuivre sa transformation engagée progressivement ces dernières années.

« A l’approche de la Journée des droits des femmes, nous nous réjouissons d’accueillir Clarence Jaccard-Briat en tant que première femme nommée à ce poste, depuis sa création en 1964. C'est aussi la première haute-fonctionnaire de l’Etat à la tête de ce Comité français sous autorité des Nations unies, dont les positions en faveur des enfants les plus vulnérables se sont imposées dans le débat public », déclare Jean-Marie Dru, président d’UNICEF France.

Diplômée de Sciences Po Paris, de l'Université de Paris-Dauphine et ancienne élève de l’Ecole Nationale d'Administration (ENA), promotion Copernic 2002, Clarence Jaccard-Briat débute sa carrière au Centre Georges Pompidou en 1989, où elle crée le service mécénat. Durant sa scolarité à l'ENA, elle découvre ATD-Quart Monde, où elle participe à des missions de continuité pédagogique auprès d’enfants en situation de mal logement et d’extrême pauvreté.

Après l’ENA, elle mène sa carrière dans des postes de nature budgétaire et financière, d’abord au ministère de l’Emploi en 2002, puis à la direction du budget au ministère des Finances en 2004, et au ministère de la Culture en 2007, comme déléguée adjointe aux arts plastiques. En 2009, elle rejoint la Cour des comptes comme auditrice du secteur éducation et de la culture et, en 2012, revient au ministère de la Culture et de la communication comme sous-directrice des finances. En 2014, elle devient administratrice générale de la Manufacture nationale de Sèvres et des musées nationaux de Sèvres et de Limoges, établissement public sous tutelle du ministère de la Culture.
De nationalités française et suisse, elle est aussi fondatrice du fonds de dotation de l’artiste Christian Jaccard.

C’est tout le monde que l’on regarde au travers des enfants 

Pour Clarence Jaccard-Briat, « s’intéresser à l’enfant, c’est s’intéresser à l’Homme et se poser des questions sur l’humanité. C’est tout le monde que l’on regarde au travers des enfants ». Elle a ainsi la responsabilité de conduire UNICEF en France pour mener à bien ses missions de plaidoyer et de collecte de fonds, et de poursuivre sa transformation engagée ces dernières années pour confirmer la solidité de son modèle.

En 2019, grâce à la mobilisation de ses donateurs particuliers et des entreprises partenaires, UNICEF France a reversé une contribution de 53,8 millions d’euros aux programmes d'UNICEF, dont 4,5 millions au bénéfice des situations d’urgence. En 2020, UNICEF France a renforcé son plaidoyer à l’international comme en France, en faveur des enfants et des jeunes vivant sur le territoire français. UNICEF en France compte une centaine de salariés, 5 500 bénévoles, plus de 3 000 collégiens, lycéens et étudiants engagés dans ses programmes Jeunes, ainsi que 24  Villes et Départements réunis au sein de l’initiative Collectivités amies des enfants.

Clarence JACCARD-BRIAT, nouvelle directrice générale de l’UNICEF France