De la Convention aux actes : UNICEF se mobilise pour les 30 ans de la CIDE

À l’occasion des 30 ans de la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE), UNICEF France s’associe à plus d’une trentaine d’associations, ONG et collectifs, réunis au sein d’une dynamique collective pour obtenir des engagements de la part des pouvoirs publics.

Il y a 30 ans, 195 États ont ratifié la Convention internationale relative aux droits de l’enfant (CIDE), faisant de ce traité le texte le plus largement ratifié au monde. Ses 54 articles établissent les droits et les principes fondamentaux de chaque enfant. Pourtant, le compte n’y est pas : pour des millions d’enfants, l’engagement pris par les États n’est toujours pas respecté. Chaque enfant a droit à l’éducation, mais en France, des enfants vivant dans la précarité ne sont pas scolarisés et des enfants en situation de handicap ont un parcours scolaire entravé. Chaque enfant a le droit d’être protégé contre la violence et les mauvais traitements, mais dans le monde, 250 millions d’enfants vivent dans des zones de conflit armé. Chaque enfant a le droit de jouir du meilleur état de santé possible, mais en France, la médecine scolaire est lacunaire : on recense un médecin pour 12 500 élèves.

Un appel à l'action

Ces constats appellent une réaction forte. C’est ce qui a amené plus de trente acteurs de l’enfance, dont UNICEF France, à parler d’une seule voix pour la première fois. Au sein de la dynamique De la Convention aux actes, nous appelons les acteurs publics à agir. Notre objectif est de faire en sorte que les droits énoncés dans la CIDE soient une réalité pour tous les enfants en France, mais aussi que la France s’engage pour les droits des enfants au niveau international. Les droits des enfants sont universels et doivent s’appliquer sans discrimination. Rassemblées dans une dynamique collective, nos organisations ont un impact plus fort.

Le 20 novembre, nous demanderons à Emmanuel Macron et au gouvernement de s’engager sur la base de 12 actes autour de 8 thématiques (protection, éducation, participation, gouvernance, justice, précarité et environnemnt) pour que le traité ne reste pas lettre morte. Avec nos partenaires, nous proposerons 65 solutions concrètes qui peuvent être mises en œuvre par la France pour être à la hauteur des engagements pris envers les enfants et améliorer les conditions de vie des enfants partout dans le monde.

Les douze actes

  1. La France doit se doter d’une stratégie globale et transversale pour l’enfance afin d’assurer la mise en œuvre effective de la CIDE via ses politiques publiques.
  2. La France doit rendre effectif le droit à une éducation de qualité pour chaque enfant
  3. La France doit rendre effectif l’accès aux loisirs, aux vacances et à la culture pour chaque enfant
  4. La France doit mettre en cohérence l’ensemble de ses politiques publiques avec l’exigence de préservation et de restauration de l’environnement pour permettre aux enfants de vivre dans un environnement sain et non pollué
  5. La France doit renforcer la spécificité de la justice des enfants, notamment en garantissant la primauté de l’éducatif sur le répressif
  6. La France doit permettre à chaque enfant d’avoir une identité reconnue et enregistrée au service d’état civil avec un droit d’accès sans conditions
  7. La France doit assurer que la parole de l’enfant est entendue, prise en compte et respectée dans tous ses temps de vie
  8. La France doit intégrer le principe de la participation de chaque enfant et jeune dans l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi des politiques publiques
  9. La France garantit des conditions de vie dignes et un accueil inconditionnel pour chaque enfant, et prévient les situations de vulnérabilité que sont l’extrême pauvreté et le mal-logement
  10. La France met en place une politique intégrée de prévention des violences faites aux enfants
  11. L’approche par les droits devient le socle du système de protection des enfants
  12. La France doit permettre à chaque enfant de vivre en bonne santé et promeut le bien-être de tous à tout âge

Pour consulter les recommandations associées à chaque acte, consultez ce document.

Pour plus d’informations : https://www.delaconventionauxactes.org/