Afflux d'enfants et de femmes réfugiés en Serbie et Macédoine

Publié le 08 septembre 2015 | Modifié le 19 septembre 2018

De plus en plus de femmes et d’enfants transitent par les ex-républiques yougoslaves de Serbie et Macédoine pour se refugier en Europe.
L'UNICEF leur fournit une aide essentielle

 

Skopje/Belgrade/Genève, 8 septembre 2015 – Les femmes et les enfants cherchant refuge en Europe et transitant par les ex-républiques yougoslaves de Macédoine et Serbie, sont toujours plus nombreux. Près de 10 000 personnes, dont environ 40% de femmes et d’enfants, ont été enregistrées à la frontière entre la Grèce et la Macédoine à Gevgelija, entre le 1er et le 6 septembre. Plus de 7 720 personnes ont été enregistrées à Presevo en Serbie durant la même période.

Le nombre de femmes et d’enfants arrivant dans les centres d’accueil dans les deux pays est probablement deux fois plus élevé que les chiffres officiels, de nombreuses familles n'étant pas officiellement enregistrées.

Depuis juin, plus de 64 000 personnes ont été enregistrées dans le centre d’accueil de Gevgelija, dans l’ex-république yougoslave de Macédoine, et 89 161 personnes ayant exprimé leur intention de demander l’asile ont été enregistrées à la frontière serbe à la même période.

Les réfugiés qui sont entrés en Serbie et qui ont exprimé leur intention de demander l’asile, ont 72 heures pour accomplir les formalités. La plupart continuent leur voyage en bus vers le nord en direction de Belgrade, puis vers la Hongrie et enfin vers les pays d’Europe de l’Ouest. Beaucoup ont fui la violence en Syrie, en Afghanistan et en Irak.

L’UNICEF et ses partenaires continuent à augmenter les services humanitaires dans les centres d’accueil des deux pays. A Gevgelija, l’UNICEF a été très rapide pour répondre aux besoins urgents des enfants et des femmes, notamment en fournissant de l’eau potable, de la nourriture pour les enfants et des jouets. L’organisation a aussi mis en place plusieurs « espaces d’accueil pour les enfants » dans lesquels une cinquantaine d’enfants peuvent jouer et bénéficier d’un soutien psychosocial. Les femmes peuvent aussi s’y reposer et s’occuper de leurs bébés. 3 réservoirs de 10 000 litres ont été installés afin de fournir de l’eau potable pour l’alimentation et l’hygiène.

Du côté serbe de la frontière, à Presevo, l’UNICEF a mis en place un espace d’accueil pour les enfants, équipé de jouets et de matériel éducatif. Des activités récréatives et éducatives sont proposées, pour le bien-être physique et psychologique des enfants qui voyagent à travers la Serbie. Prochainement, les parents pourront bénéficier de conseils en santé, nutrition, hygiène et sécurité pour les enfants. Des espaces d’accueil supplémentaires vont ouvrir rapidement à Belgrade et dans la ville de Kanjiza, près de la frontière bulgare, pour les réfugiés et les migrants qui traversent la Serbie.

L’UNICEF en Serbie apporte un soutien aux autorités sanitaires pour mettre en place des recommandations pour l’alimentation des nourrissons et des jeunes enfants, et des informations pour les mères allaitantes. L’UNICEF se tient prêt à apporter un soutien supplémentaire dans les domaines de l’assainissement, de l’hygiène et de l’alimentation des nourrissons et jeunes enfants, si besoin.

A suivre sur Twitter