Depuis 1 an, AXA soutient les programmes d’UNICEF pour prévenir l’obésité infantile au Brésil et aux Philippines

Alors qu’il y a près d’un an, AXA s’est engagé à soutenir UNICEF dans sa prévention de l’obésité infantile au Brésil et aux Philippines, la pandémie de Covid-19 a bouleversé le travail des équipes UNICEF sur le terrain. Retour sur 1 an d’actions.

En 2019, dans le monde, 38 millions d’enfants de moins de 5 ans étaient en surpoids. UNICEF, qui défend les droits et la santé enfants dans le monde, agit depuis des décennies pour lutter contre la malnutrition infantile et a placé la prévention du surpoids et de l’obésité au cœur de sa stratégie santé, en agissant notamment auprès des enfants, dès les premières années de vie. Avec le soutien d’AXA, engagé pour une durée de 3 ans dans le prolongement de son métier d’assureur santé, UNICEF agit pour prévenir l’obésité infantile au Brésil et aux Philippines depuis début 2020.

2020 : une année aux bouleversements inédits

Mais 2020 n’a pas été une année facile et a présenté de nombreux challenges. D’abord, les services de nutrition ont été fortement chamboulés par la crise sanitaire et ont vu leur activité ralentir en raison du besoin de réponse d’urgence pour faire face à la Covid-19 et à ses conséquences. Ensuite, les périodes de quarantaine ou de confinement ont présenté des difficultés aux familles les plus vulnérables pour accéder à une alimentation saine et pratiquer une activité physique régulière, représentant une menace notamment pour la qualité nutritionnelle mais aussi pour la santé mentale des personnes les plus vulnérables. Puis, de nombreuses catastrophes naturelles ont fortement fragilisé les familles les plus vulnérables et leurs enfants, notamment aux Philippines.

Malgré un contexte mondial compliqué, les équipes d’UNICEF sur le terrain ont su s’adapter pour continuer leur travail malgré de nombreux défis.

Malgré un contexte inédit, des résultats encourageants

Aux Philippines, durement touchées cette année, notamment par le typhon Goni qui a menacé la vie de 724 000 enfants dans les régions les plus affectées, le soutien d’AXA a permis aux équipes d’UNICEF de promouvoir de bonnes pratiques de nutrition auprès de plus de 62 213 parents, d’évaluer la situation nutritionnelle de 5 394 femmes enceintes dans le cadre de leur suivi de grossesse, et de former près de 730 personnels de santé aux bonnes pratiques nutritionnelles pour les nouveau-nés et jeunes enfants.

Au Brésil, alors que la pandémie de Covid-19 a fortement touché la population, les équipes d’UNICEF ont sensibilisé 230 000 personnes à travers une campagne faisant la promotion de bonnes pratiques nutritionnelles pour les enfants de moins de 6 ans, prenant en compte les défis posés par la pandémie aux familles les plus vulnérables. De plus, près de 780 mères ont pu bénéficier de conseils sur l’allaitement et l’alimentation des nouveau-nés.

Avec une grande capacité d’adaptation et le soutien d’AXA, UNICEF a réussi à mener à bien son travail pour prévenir l’obésité infantile en agissant auprès des professionnels de santé, des parents, et en particulier des femmes. Merci à AXA pour son engagement pour chaque enfant.

UNICEF ne cautionne aucune entreprise, marque, produit ou service.