Des millions d’enfants ont besoin d’une aide d’urgence après le passage du cyclone Idai

Publié le 19 mars 2019

Malawi : des fournitures d’UNICEF arrivent dans les zones touchées par les pluies et inondations dans le sud du pays, pour aider les familles vivant dans les centres d’évacuation.

Paris, le 19 mars 2019 - Les fournitures comprennent des milliers de paquets de sels de réhydratation orale, des antibiotiques et des centaines de moustiquaires imprégnées. L’UNICEF travaille en coordination avec le gouvernement du Malawi et les équipes des Nations unies sur place, pour fournir une réponse humanitaire commune.
 
« Après une telle catastrophe, la priorité d’UNICEF est d’aider les enfants et les familles qui ont perdu leur maison et vivent dans des centres d’évacuation ou avec d’autres familles dans leur communauté », a déclaré Johannes Wedenig, représentant d’UNICEF au Malawi. « Nous avons des fournitures d’urgence prépositionnées dans les régions du Malawi qui sont régulièrement touchées par des catastrophes naturelles, ce qui nous a permis d’agir rapidement pour répondre aux besoins immédiats de la population. »
 
Plus de 922 900 personnes ont été touchées dans 14 districts depuis le 9 mars, dont environ 460 000 enfants, selon les chiffres du ministère de la Gestion des Catastrophes et de la Protection (DoDMA). On dénombre 56 décès et 577 blessures.

La priorité : aider les enfants et les familles

Les pluies associées au cyclone Idai compliquent la réponse humanitaire, car l’accès aux communautés vulnérables est limité. Avec des milliers de personnes chassées de leurs maisons inondées, de nombreuses familles n’ont pas accès à des fournitures de base, notamment de la nourriture, de l’eau et des installations sanitaires. Les inondations ont également perturbé l’apprentissage de milliers d’enfants.
 
En date du 19 mars, les fournitures suivantes sont arrivées dans les zones touchées :

  • Approvisionnement en eau, en assainissement et en hygiène à Chikwawa et à Nsanje, y compris 20 toilettes mobiles et des abris de salle de bains,1 000 bouteilles filtrantes, 1 000 savons, 1 365 kits de tests bactériologiques, 371 eaux en plastique et 80 kits de purification de l’eau.
  • Fournitures de santé à Chikwawa, Mangochi, Nsanje et Phalombe, y compris 8 000 paquets de sels de réhydratation orale, 1 300 bouteilles d’antibiotiques pour enfants et 400 moustiquaires imprégnées d’insecticide
  • Fournitures d’éducation à Chickwawa et à Nsanje, y compris deux tentes pour les salles de classe temporaires.

Les fournitures sont livrées avec l’aide des partenaires d’UNICEF, dont les autorités de district, Médecins Sans Frontières, la Croix-Rouge, United Purpose et Vision mondiale.

Répondre aux besoins immédiats

D’autres fournitures ont été expédiées des entrepôts et sont en transit vers les zones touchées :

  • Matériel d’eau, d’assainissement et d’hygiène, y compris 12 toilettes mobiles et des abris pour salle de bains, 6 804 bouteilles filtrantes et 5 200 barres de savon.
  • Fournitures de soins de santé, y compris 20 lits de bébé pour hôpitaux; 17 appareils d’échographie portatifs; 27 thermomètres; et 200 moustiquaires de lit
  • Fournitures pédagogiques, y compris 50 tentes pour les salles de classe temporaires; 143 trousses scolaires en boîte; 101 trousses de loisirs pour les enfants.

En plus de ces fournitures, l’UNICEF forme des enseignants bénévoles et soutient le ministère de la Gestion des Catastrophes et de la Protection pour évaluer la situation à l’aide de drones. Des photos et des vidéos acquises par des drones des zones touchées sont utilisées pour évaluer les dommages causés par les inondations aux bâtiments et aux champs, et pour aider à planifier l’intervention humanitaire.
 
L’UNICEF et d’autres agences des Nations unies mobilisent des ressources pour intervenir. Afin de répondre rapidement, l’UNICEF réaffecte des fonds existants et lance un appel aux dons, pour répondre aux besoins les plus urgents. L’UNICEF estime à 8 265 000 dollars les besoins immédiats et à moyen terme des enfants et des femmes dans les zones touchées.

Soutenir nos actions