L'univers UNICEF France

Le programme École amie
des droits de l’enfant vise à faire de l’école un lieu plus juste, plus inclusif et plus participatif.

Découvrir
Ville amie logo

En 2021, 264 villes ont intégré le réseau Ville amie des enfants 2020/2026.
Rejoignez le grand réseau
Ville amie des enfants.

Découvrir
My Unicef logo

Trouvez des informations,
des activités ludiques et éducatives, des ressources pédagogiques ou comment créer un projet solidaire.

Découvrir
Photo d'illustration de la boutique solidaire de l'UNICEF France

Agissez en achetant solidaire

Offrez à vos proches des cadeaux qui ont du sens et qui contribuent concrètement à aider des enfants vulnérables.

Découvrir
Le 24 mars 2022, au poste frontière entre l'Ukraine et la Moldavie à Palanca, des réfugiés font la queue. ©UNICEF/UN0613966/Tremeau
Le 24 mars 2022, au poste frontière entre l'Ukraine et la Moldavie à Palanca, des réfugiés font la queue. ©UNICEF/UN0613966/Tremeau

Deux millions d'enfants réfugiés fuient le conflit en Ukraine pour trouver la sécurité au-delà des frontières

New York/ Genève / Kyiv, le 30 mars 2022 – Avec 2,5 millions d’enfants supplémentaires déplacés à l’intérieur du pays, 60 % des enfants sont maintenant forcés de quitter leur foyer alors que les attaques sur les zones urbaines se poursuivent.

« La situation en Ukraine s’aggrave« , a déclaré la directrice générale de l’UNICEF, Catherine Russell. « Alors que le nombre d’enfants fuyant leurs maisons continue de croître, nous devons nous rappeler que chacun d’entre eux a besoin de protection, d’éducation, de sécurité et de soutien. »  

Les enfants représentent la moitié de tous les réfugiés du conflit en Ukraine, selon l’UNICEF et le HCR. Plus de 1,1 million d’enfants sont arrivés en Pologne, et des centaines de milliers sont également arrivés en Roumanie, en Moldavie, en Hongrie, en Slovaquie et en République tchèque.

L’UNICEF continue de mettre en garde contre les risques accrus de trafic et d’exploitation. Pour tenter de réduire les risques auxquels sont confrontés les enfants et les jeunes, l’UNICEF, le HCR et les partenaires du gouvernement et de la société civile multiplient les « points bleus » dans les pays accueillant des réfugiés, notamment la Moldavie, la Roumanie et la Slovaquie. Les « points bleus » sont des espaces sécurisés à guichet unique qui peuvent fournir des informations aux familles qui voyagent, aider à identifier les enfants non accompagnés et séparés de leur famille et assurer leur protection contre l’exploitation, et servir de plaque tournante pour l’accès aux services essentiels.

L’UNICEF travaille également dans l’urgence avec les gouvernements nationaux et les autorités de la région, afin de mettre en place des mesures supplémentaires pour assurer la sécurité des enfants, notamment en renforçant les contrôles de protection des enfants aux postes frontières.

L’UNICEF estime que plus de 2,5 millions d’enfants ont été déplacés à l’intérieur de l’Ukraine. Le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’Homme a recensé plus de 100 enfants tués pendant le conflit et 134 autres enfants blessés. Le bilan réel est probablement beaucoup plus élevé.

L’UNICEF est également très préoccupé par le sort des enfants et des familles bloqués dans les zones encerclées ou incapables de les quitter en raison des risques accrus pour la sécurité et du manque de voies de sortie sûres. Les rapports faisant état de graves pénuries de nourriture, d’eau, de chauffage et d’autres produits de première nécessité continuent d’augmenter, ce qui souligne l’importance d’un accès humanitaire sûr et sans entrave à toutes les zones du pays.

Certains enfants qui ont fui l’Ukraine sont encore en mesure d’accéder en ligne à leur programme scolaire ukrainien. Pour d’autres, des efforts collectifs doivent être faits, y compris par les pays d’accueil des réfugiés, pour s’assurer que leur éducation se poursuive. Outre la possibilité de continuer à apprendre, l’accès à l’éducation donne également aux enfants une certaine stabilité, une protection et un sentiment d’appartenance dans une période d’incertitude.

L’UNICEF continue d’intensifier son intervention en Ukraine et dans les pays qui accueillent des réfugiés.

Cette semaine, l’UNICEF a lancé un programme de transferts d’argent pour aider 52 000 des familles les plus vulnérables en Ukraine.

Au 28 mars 2022, l’UNICEF a envoyé 114 camions transportant 1275 tonnes de fournitures d’urgence pour aider les enfants et les familles en Ukraine et dans les pays frontaliers. 63 camions de fournitures sont arrivés en Ukraine, ce qui permettra de répondre aux besoins de plus de 8 millions de personnes, dont 2 millions d’enfants. Les fournitures comprennent des médicaments et des équipements médicaux, des vêtements d’hiver pour les enfants, ainsi que des kits d’hygiène, d’éducation, de développement de la petite enfance et de loisirs.

Note aux médias :


Télécharger les contenus multimédia ici : https://weshare.unicef.org/Package/2AM4080ZGVFH

Pour en savoir plus sur le travail de l’UNICEF en Ukraine, cliquez ici : unicef.fr

Faire un don pour aider les enfants en Ukraine