En Côte d’Ivoire, des écoles pour une éducation dans les meilleures conditions

Publié le 08 septembre 2021

Faciliter l’accès à une éducation de qualité et dans de bonnes conditions, tel est l’objectif d’UNICEF en Côte d’Ivoire.

À Siansoba, au nord de la Côte d’Ivoire, les enfants se rendent tous les matins à l’école. Pourtant, cette école n’est pas comme les autres, elle a été entièrement construite grâce à des déchets en plastique qui polluaient les rues et qui obstruaient les canalisations.

Des enfants vont en classe dans une école faite de briques en plastique, à Siansoba, dans le nord-ouest de la Côte d'Ivoire.

À Abidjan, en Côte d’Ivoire, 288 tonnes de déchets plastiques sont produites par jour et seulement 5% de ces déchets plastiques sont recyclés.  En parallèle, 1,6 million d’enfants ivoiriens ne vont pas à l’école et l’une des barrières est le nombre insuffisant de salles de classe. C’est dans cette perspective qu’UNICEF s’est associé à l’entreprise Conceptos Plasticos pour faire en sorte que chaque enfant en Côte d’Ivoire ait accès à l’éducation dans des conditions optimisées, tout en permettant de recycler les nombreux déchets plastique qui polluent le pays.

L’objectif ? Construire des salles de classes écologiques, moins coûteuses et surtout durables. Comment ? Grâce à une technique de transformation du plastique en matériaux de construction. Imperméables à l’eau, résistantes au feu et conçues pour résister aux vents violents, les briques en plastique recyclé sont faciles à assembler et 21 jours suffisent pour bâtir une salle de classe.

Cette photo illustre comment les salles de classe sont construites à partir des briques.

Des écoles pour tous les enfants

« C’est une innovation majeure parce que toute personne peut construire une salle de classe dans son village », explique Henrietta Fore, directrice générale d’UNICEF. « On transforme littéralement le problème majeur que représentent les déchets plastiques en briques pour l’éducation des futures générations ».

Grâce à ce projet, 58 salles de classes, 3 écoles vertes et plusieurs latrines ont déjà été construites permettant le recyclage de 305 tonnes de plastique. Cela a permis de scolariser 2 900 enfants au total. Des centaines de jeunes ont également bénéficié d’une formation professionnelle au sein des usines de recyclage et les réseaux de femmes, en charge du ramassage des déchets, ont été officialisés  avec un salaire huit fois plus élevé qu’auparavant.

Nous tenons à remercier tous les joueurs et les personnalités qui participent à l’événement Match des Héros, qui aura lieu le 13 octobre 2021, et dont les fonds seront reversés notamment pour soutenir ce programme en équipant les salles de classe déjà construites, en permettant la formation des professeurs, et en assurant une éducation dans les meilleures conditions en construisant des points d’eau et d’hygiène.