Epidémie de coronavirus : ce que les parents doivent savoir

Comment protéger ses enfants et se protéger soi-même contre le coronavirus ? Découvrez les recommandations d’UNICEF pour vous préparer au mieux et parler du Covid-19 avec vos enfants.

La propagation croissante du coronavirus en France invite à la prudence. Compte tenu de son expérience en ce qui concerne les épidémies, UNICEF propose aux parents quelques conseils et recommandations sur la conduite à tenir, notamment pendant la période de confinement. Nous sommes également soucieux que chaque enfant puisse bénéficier d'un accès à l'éducation, quelles que soient les circonstances. Nous plaidons pour que même si une école doit fermer pour des raisons de santé publique, une continuité du service éducatif soit assurée.

Comment parler du coronavirus avec un enfant ?

Coronavirus : comment en parler à ses enfants
© UNICEF France

Les parents jouent un rôle central dans le bien-être de leurs enfants pendant cette période. En vous montrant calme, vous contribuez à la bonne santé de vos enfants. Envisagez avec eux l'éventualité qu'eux ou vous-mêmes ressentiez des symptômes : en parler au préalable permet de désamorcer quelques angoisses. Incitez-les à vous prévenir s'ils se sentent malades pour que vous puissiez leur apporter l'aide nécessaire. Rappelez-leur que chez les enfants et les jeunes adultes, les symptômes sont généralement légers et que ceux-ci peuvent faire l'objet d'un traitement médical.

Quand vous parlez du coronavirus avec votre enfant, suivez ces quelques recommandations :

  1. Commencez par l'écouter, montrez que vous vous souciez de ses préoccupations.
  2. Tenez-vous en aux faits : il est important d'être honnête avec votre enfant.
  3. Contribuez à endiguer la maladie : montrez à votre enfant ce qu'il peut faire, par exemple se couvrir le nez et la bouche quand il tousse ou éternue, se laver les mains régulièrement avec de l'eau et du savon et éviter de se toucher le visage.
  4. Faites preuve de calme : rappelez-vous que votre enfant est très sensible à vos réacitions. La façon dont vous vous comporterez aura une incidence sur son état d'esprit.
  5. Suivez les règles : les conseils et recommandations émanant du gouvernement contribuent à empêcher la propagation du virus.

>>> Des idées d'activités si ton école est fermée à cause du coronavirus

Il existe de multiples façons de parler de l'épidémie avec un enfant, en fonction de son âge. La plupart des enfants ont déjà eu vent du virus et voudront certainement en savoir plus auprès de leurs parents, d'autant plus que leur quotidien pourrait être bouleversé par cette situation de crise. Veillez à être vous-même une source d'information sur le virus et à ne pas laisser votre enfant seul·e devant les chaînes d'information en continu, ce qui pourrait accroître son anxiété.

Pour les plus jeunes, le recours à des jeux, à des histoires ou à des formes artistiques peut aider à mieux faire comprendre les incidences du coronavirus. Les parents peuvent par exemple aider leur enfant à dessiner le virus ou lui lire l'histoire d'une personne qui combat le virus. Des jeux de rôle peuvent aussi aider à saisir comment les gestes d'hygiène peuvent contribuer à se protéger. Avec les enfants plus âgés, une discussion peut être plus à propos. Il faut s'efforcer de répondre aux questions de l'enfant sans laisser entendre qu'il serait trop jeune pour comprendre. L'honnêteté et la franchise sur la situation et les solutions possibles sont de bons moyens de présenter les choses. Veillez à déconstruire les stéréotypes et les idées reçues : assurez-vous que votre enfant ne stigmatisera pas d'autres enfants du fait de leur origine ethnique et rassurez votre enfant s'il a été victime de tels actes ou propos.

En instituant des moments où la famille est réunie, en organisant des sessions de jeu ou d'activité physique ou artistique et en accordant du temps et de l'attention à son enfant, on peut efficacement le rassurer et lui communiquer des messages de protection. On le rassure aussi sur le fait que ses proches demeurent à ses côtés et qu'il n'a rien à craindre. Retrouvez tous nos conseils à suivre en cas de confinement.

Enfants avec masques qui lise un journal

      Le Covid-19 peut-il toucher les enfants ?

      Le Covid-19 est un nouveau virus et l’on ignore encore quelles sont les incidences précises chez les enfants et les femmes enceintes. On sait que des personnes de tous âges peuvent être infectées. Le virus n’est mortel que dans de rares cas, et il s’agissait pour l’heure principalement de personnes âgées ayant déjà des problèmes de santé.

      Chez les enfants et les jeunes, les effets du virus sont relativement légers, une très faible proportion d'entre eux étant dans un état grave ou critique à cause du coronavirus.

      >>> Pour les enfants : des coloriages pour s'amuser et se détendre

      Le virus peut-il être transmis d’une femme enceinte à son enfant pendant la grossesse ?

      Nous n’avons pour l’heure pas assez d’informations pour déterminer si le virus peut se transmettre d’une mère à son enfant pendant la grossesse et nous ne savons pas non plus quel est l’impact potentiel du virus sur un bébé. Des recherches sont en cours. Les femmes enceintes doivent suivre les recommandations pour se protéger de toute exposition au virus et consulter un médecin en cas de symptômes (fièvre, toux, difficultés respiratoires).

      >>> Vérifiez vos connaissances sur le coronavirus avec notre quizz en ligne

      Une mère infectée par le coronavirus peut-elle quand même allaiter ?

      Toutes les mères se trouvant dans des régions à risque et ayant des symptômes (toux, fièvre, difficultés à respirer) doivent consulter un médecin et en suivre les préconisations. Compte tenu des bénéfices de l’allaitement et du rôle très faible du lait humain dans la transmission des virus respiratoires, une mère infectée peut continuer à allaiter.

      Cependant, des précautions doivent être prises pour éviter toute contamination de la mère à l’enfant par contact direct. Il est nécessaire de porter un masque médical sur le visage quand on allaite, de se laver les mains avant et après la tétée et de nettoyer et désinfecter les surfaces contaminées.

      Soutenir nos actions