Éthiopie : la malnutrition frappe de plein fouet les enfants au Tigré

Publié le 29 juin 2021

Le conflit en cours dans le nord de l'Éthiopie a laissé des dizaines de milliers d'enfants confrontés à des conditions proches de la famine. Face à cette situation, UNICEF intervient sur le terrain pour venir en aide à la population.

Plus de sept mois après le début du conflit au nord de l'Éthiopie, les familles continuent de payer les conséquences de ces violences.  Des milliers d’enfants ont quitté leur maison pour se réfugier dans les villages ou camps de déplacés voisins, avec des conditions de vie et de santé très précaires. 

Yeshialem, 27 ans, tient dans ses bras sa fille âgée de 6 mois, qui souffre de malnutrition au centre de santé d'Aby Adi, au nord de l'Éthiopie.

 

Yeshialem a été déplacée en décembre 2020 avec ses 2 enfants. En raison du manque de nourriture et d’eau potable, sa fille âgée de 6 mois est tombée malade et souffre de malnutrition aiguë sévère. Elle a rapidement été admise au centre de santé soutenu par UNICEF afin de recevoir les soins nécessaires. «Même si cela fait 4 jours qu’elle a commencé le traitement, je vois déjà un changement significatif de son l’état et cela me soulage », se confie la mère. Petit à petit, la petite fille retrouve des forces.

Letmedhin tient dans ses bras son fils Zewila, âgé d’un an qui souffre de malnutrition. Depuis deux semaines, il reçoit des aliments thérapeutiques nutritionnels au centre de santé d’Agbe, dans la région du Tigré, au nord de l’Éthiopie.

 

 

Letmedhin tient dans ses bras son fils Zewila, âgé d’un an qui souffre de malnutrition. Depuis deux semaines, il reçoit des aliments thérapeutiques nutritionnels au centre de santé d’Agbe, dans la région du Tigré, au nord de l’Éthiopie.

 

 

Une crise nutritionnelle croissante

Avec le manque de ressources et de nourriture dans les camps, 33 000 enfants vivant dans des régions inaccessibles du Tigré souffrent de malnutrition grave et risquent une mort certaine sans assistance d’urgence immédiate. Ces enfants font partie des plus de 2,2 millions du nord de l'Éthiopie qui souffrent d'une insécurité alimentaire aiguë.  Le nombre d’enfants souffrant de malnutrition ne cesse d’augmenter et les taux de malnutrition chez les femmes enceintes et allaitantes dépassent 40 %, menaçant la vie des nouveau-nés et des mères.

UNICEF lutte contre la malnutrition des enfants

Sur place, UNICEF soutient les centres de santé accessibles et  les programmes de dépistage des enfants qui souffrent de malnutrition. Entre février et juin 2021, environ 300 000 enfants de moins de cinq ans ont subi un dépistage de malnutrition. Nos équipes ont également fourni des milliers de cartons d'aliments thérapeutiques prêts à l'emploi et du lait thérapeutique afin que les jeunes enfants reçoivent le traitement dont ils ont besoin. Nous demandons aux parties au conflit de veiller à ce que les acteurs humanitaires, dont UNICEF, aient un accès sûr et sans entrave afin de pouvoir venir en aide à la population.

Faites un don à UNICEF France pour venir en aide à ces enfants.