Fonds de solidarité COVID-19 : l'OMS et UNICEF s'associent pour lutter contre la pandémie

Publié le 05 avril 2020

Fonds de solidarité COVID-19 : un financement sans précédent pour une approche globale afin de lutter contre la pandémie.

Genève/New York/Wadhington, le 3 avril : L'Organisation mondiale de la santé (OMS) et UNICEF ont annoncé aujourd'hui un accord de collaboration sur la réponse au COVID-19, par l'intermédiaire du Fonds de réponse solidaire COVID-19, alimenté par la Fondation des Nations unies et la Fondation suisse de philanthropie.

Le Fonds de solidarité COVID-19 a été créé pour faciliter une réponse mondiale sans précédent, en soutenant le plan stratégique de préparation et de réponse de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Dans le cadre de l'accord, une première partie de l'argent du Fonds - qui s'élève actuellement à plus de 127  millions de dollars - sera versée à UNICEF pour son travail avec les enfants et les communautés vulnérables dans le monde entier.

« Le COVID-19 est une pandémie sans précédent qui exige une solidarité mondiale extraordinaire pour y répondre de toute urgence », a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'Organisation mondiale de la santé. « Je suis heureux qu'UNICEF ait rejoint le Fonds de réponse solidaire. Grâce à leur vaste expérience tant dans la collecte de fonds que dans la mise en œuvre de programmes, ce partenariat nous aidera à collaborer étroitement pour sauver des vies. »

Une urgence exceptionnelle qui exige une réponse exceptionnelle

L'argent collecté grâce à ce fonds sera utilisé, entre autres, pour former et équiper les communautés et les travailleurs de la santé pour prévenir, détecter et traiter le COVID-19. Il aidera les pays à développer leurs capacités en matière de soins de santé et à atténuer son impact social, en particulier sur les femmes, les enfants et les groupes sociaux vulnérables. Il permettra d'accélérer la recherche et le développement de traitements et de vaccins préventifs.

En tant que partenaire clé de cet effort conjoint, UNICEF dirigera les opérations d'urgence pour faire en sorte que les familles et les communautés des pays les plus vulnérables aient accès à l'eau, à l'assainissement et à l'hygiène ainsi qu'à d'autres mesures de prévention et de lutte contre les infections. UNICEF veillera également à ce que les enfants, les personnes qui s'occupent d'eux et les intervenants de première ligne, tels que les travailleurs sociaux, les enseignants et les agents de santé, bénéficient d'un soutien sous forme de conseils fondés sur des données probantes.

« Il s'agit d'une urgence exceptionnelle qui exige une réponse exceptionnelle, et nous avons besoin de tout le monde sur le pont - les particuliers, les entreprises, les fondations, les gouvernements et d'autres organisations dans le monde entier », a déclaré la directrice générale d'UNICEF, Henrietta Fore. « UNICEF est heureux de rejoindre le Fonds de réponse solidaire. Il va soutenir nos efforts pour renforcer les systèmes de santé et d'assainissement et aider à protéger les familles les plus vulnérables contre les répercussions du COVID-19 sur des systèmes de santé déjà surchargés. »

Il n'y a jamais eu de besoin plus urgent de coopération mondiale

Les fonds collectés seront dépensés conformément au plan d'intervention mondial et là où les besoins sont les plus importants. Sous la direction de l'OMS, il est prévu que les ressources soient directement affectées à :

  • l'OMS, pour son travail de suivi de la propagation du virus, d'évaluation des manques et des besoins, d'équipements de protection individuelle pour les travailleurs de santé en première ligne, de mise à disposition d'outils de laboratoire et de tests dans les pays du monde entier, et d'information des communautés et des intervenants de première ligne sur les dernières directives techniques.
  • UNICEF, pour veiller à ce que les enfants et les familles du monde entier disposent de toutes les informations fondées sur des données probantes et des dernières orientations de l'OMS ainsi que des informations pertinentes au niveau local pour se protéger contre la propagation du COVID-19 ; pour aider les pays vulnérables en leur donnant accès à l'eau, à l'assainissement et à l'hygiène ainsi qu'à des mesures de base de prévention et de lutte contre les infections ; et pour permettre aux familles et aux enfants vulnérables d'avoir accès aux soins.
  • la CEPI, la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations, un partenaire clé qui dirige le financement de la recherche et du développement de nouveaux vaccins pour lutter contre le COVID-19, en étroite collaboration avec l'OMS.

Le Fonds de réponse solidaire COVID-19 a été créé à la demande de l'OMS par la Fondation des Nations unies et la Fondation suisse de philanthropie et lancé il y a trois semaines. C'est le seul moyen pour les individus et les organisations de contribuer directement aux efforts mondiaux de l'OMS pour lutter contre la pandémie. À ce jour, le fonds a recueilli ou engagé 127 millions de dollars auprès de plus de 219 000 personnes du monde entier et de plus de 90 entreprises et organisations mondiales. Ce partenariat est également une formidable démonstration de solidarité entre les organisations des Nations unies, qui coordonnent, s'associent et se soutiennent mutuellement pour faire face aux conséquences immédiates et à long terme de la pandémie.

« Il n'y a jamais eu de besoin plus urgent de coopération mondiale », a déclaré Elizabeth Cousens, présidente et directrice générale de la Fondation des Nations unies. « La pandémie du COVID-19 nous montre que nous pouvons tous jouer un rôle pour arrêter la propagation. L'incroyable générosité dont a fait preuve le Fonds de réponse solidaire COVID-19 dans le monde entier aidera l'OMS, UNICEF, la CEPI et leurs partenaires à accélérer leur travail de sauvetage, en particulier pour soutenir les communautés les plus vulnérables et accélérer la mise au point d'un vaccin. »

Pour faire un don à UNICEF : www.unicef.fr/covid19

Soutenir nos actions